Certificat de concordance

 

Lorsqu’un document d’état civil comporte une erreur d’orthographe, de transcription ou autre, il est établi un certificat de concordance destiné à la rectification de l'erreur, et ce en présence de l’intéressé et  sur le vu de :

·        la pièce d’identité algérienne de l’intéressé (passeport ou carte nationale d’identité algérienne).

La copie intégrale de l’acte de naissance de l’intéressé sans ratures ni surcharge.