Source : APS

 

mardi, 21 février 2017 19:00

Sellal reçoit le vice ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'Energie

Sellal reçoit le vice ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'Energie

ALGER- Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a reçu, mardi, le vice ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'Energie, Uwe Karl Beckmeyer, en visite à Alger dans le cadre de la tenue de la 6ème commission mixte algéro allemande, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre.

L'audience, qui s'est déroulée en présence du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesslem Bouchouareb, a "permis d'aborder les relations bilatérales notamment les questions liées à la coopération entre les deux pays en particulier dans le domaine économique et énergétique", a précisé la même source.

Le Premier ministre s'est, à l'occasion, "félicité des résultats de la réunion de la commission mixte qui a consolidé les liens entre l'Algérie et l'Allemagne".

M. Sellal a, dans ce cadre, "invité les communautés d'hommes d'affaires des deux pays à trouver les formules les plus appropriées pour bâtir des partenariats féconds dans les secteurs de l'industrie de la pétrochimie, de l'agroalimentaire et dans l'économie de la connaissance et du savoir", ajoute le communiqué.

 

 

mardi, 21 février 2017 13:07

Entretien téléphonique Sellal-Merkel: la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région évoquées

Entretien téléphonique Sellal-Merkel: la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région évoquées

ALGER - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a eu mardi un entretien téléphonique avec la chancelière de la République d'Allemagne, Angela Merkel, axé sur le développement de la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région, indique un communiqué des services du Premier ministre.

"La chancelière, qui était rassurée sur l'évolution de l'état de santé du président de la République, son excellence monsieur Abdelaziz Bouteflika, a réitéré son entière disponibilité à se rendre en Algérie, et ce, le plus tôt possible", précise-t-on de même source.

"Tout en remerciant le président Abdelaziz Bouteflika pour son invitation, elle a fait part de sa satisfaction quant au développement des relations bilatérales et a souhaité les voir consolidées davantage dans le domaine économique, entre autres", ajoute le communiqué.

L'entretien a porté aussi sur "la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la migration illégale". Il a été convenu, à cet égard, de "renforcer l'ensemble des moyens et des capacités pour juguler ces deux phénomènes dans le cadre des conventions qui lient les deux pays".

Concernant la situation dans la sous-région, notamment en Libye et au Sahel, "l'Algérie a confirmé sa disponibilité à participer au règlement pacifique et inclusif des conflits afin de stabiliser la région et de mettre un terme aux fléaux du terrorisme et des crimes transfrontaliers".

Les deux parties ont exprimé, d'autre part, "une identité de vue sur les principales questions d'intérêt commun", conclut le communiqué.

 

mardi, 21 février 2017 12:58 /APS

Commission mixte algéro-allemande:

appel à plus d'investissement en Algérie

Commission mixte algéro-allemande: appel à plus d'investissement en Algérie

Photo-APS

ALGER - Le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesslam Bouchouareb, a appelé mardi à Alger, lors de la 6ème réunion de la commission mixte algéro-allemande, à plus d'investissements allemands productifs en Algérie, rappelant que l'Allemagne était un partenaire économique '"important" en matière de développement industriel en Algérie.

 

 "L'Algérie considère l'Allemagne comme un partenaire économique important"

 "L'Algérie considère l'Allemagne comme un partenaire économique important, c'est pourquoi nous l'invitons à investir davantage et à être plus présent sur le marché algérien", a indiqué M. Bouchouareb lors des travaux de la commission.

 

Après avoir exprimé sa satisfaction à l'égard du niveau de coopération bilatérale depuis la création de la commission mixte en 2011, il a précisé que tous les avis et observations de la partie allemande ont été pris en compte afin de promouvoir la coopération entre l'Algérie et l'Allemagne dans tous les domaines.

 

M. Bouchouareb a souligné également, "le sérieux qui a marqué les réunions à huis clos pour aboutir à des résultats concrets qui ouvriront de plus larges perspectives aux relations économiques bilatérales".

 

Pour sa part, le vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'énergie, Uwe Karl Beckmeyer, a qualifié l'Algérie de pays "ami" avec lequel l'Allemagne entretient un partenariat fructueux, annonçant que les travaux de la commission seront sanctionnés par des projets stratégiques mutuellement bénéfiques susceptibles de renforcer à l'avenir les relations bilatérales.

 

Il a souhaité d'autre part, voir son pays contribuer à la diversification de l'économie algérienne à travers la création de nouvelles industries génératrices d'emploi et la formation de jeunes algériens.

 

 Entre autres secteurs intéressant la partie allemande, figure le partenariat dans les secteurs de l'énergie et du développement industriel, les projets d'infrastructure de base, selon le responsable allemand qui a rappelé que plusieurs entreprises allemandes désiraient accéder au marché algérien notamment après "la récente amélioration du climat d'investissement".

 

"L'objectif du partenariat auquel nous aspirons consiste à satisfaire les besoins des deux pays dans les différents domaines à travers la concrétisation des projets communs", a-t-il poursuivi.

 

En marge de la réunion, un mémorandum d'entente a été signé entre la société allemande Henckel et la société de production d'insecticides Asmidal.

Enfin, MM. Bouchouareb et Beckmeyer ont signé le procès-verbal de la 6ème réunion de la commission mixte.

 

mardi, 21 février 2017 09:08

Volonté allemande de renforcer davantage la coopération avec l'Algérie

Déclaration du vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'énergie, Uwe Karl Beckmeyer, à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune.

 

Déclaration du vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'énergie, Uwe Karl Beckmeyer, à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune. Photo-APS

 

ALGER - Le vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'énergie Uwe Karl Beckmeyer, a fait part lundi à Alger de la volonté de son pays de renforcer davantage la coopération algéro-allemande dans divers domaines.

 

"Nous souhaitons renforcer et améliorer les relations entre l'Algérie et l'Allemagne et entre l'Algérie et l'Europe aussi, et apporter notre contribution au développement de la prospérité algérienne", a-t-il déclaré à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune.

 

Le responsable allemand a mis l'accent sur l'intérêt de renforcer les liens de partenariat et de coopération entre les deux pays dans la formation professionnelle et la création l'emploi, à travers des projets industriels communs.

 

Le projet Sovac-Volkswagen de création d'une usine de montage de véhicules de cette marque en Algérie consacre le partenariat bilatéral où des créations d'emploi sont conjuguées au transfert technologique, a ajouté M. Beckmeyer, qui co-présidera mardi avec le ministre de l'Industrie et des mines Abdesselem Bouchouareb la commission mixte algéro-allemande et le forum d'affaires entre les entreprises des deux pays.

 

Pour sa part, M. Tebboune a déclaré que les allemands sont, depuis l'Indépendance, des partenaires importants de l'Algérie, compte tenu notamment de l'expertise industrielle allemande reconnue mondialement.

 

 "Le transfert technologique ne peut venir que de pays comme l'Allemagne. Les allemands représentent depuis l'Indépendance des partenaires importants de l'Algérie, il faut savoir aussi que le meilleur matériel que le pays importait venait d'Allemagne".

 

Le ministre a également relevé les réalisations économiques et sociales de l'Algérie notamment depuis 1999 particulièrement dans les domaines de l'habitat, l'amélioration du cadre du vie des populations, l'éducation et l'enseignement supérieur.

 

mardi, 21 février 2017 08:19

Boutarfa évoque la coopération énergétique avec le vice-ministre allemand de lEconomie

Boutarfa évoque la coopération énergétique avec le vice-ministre allemand de l’Economie

 

ALGER - Le ministre de lEnergie, Noureddine Boutarfa, a reçu lundi à Alger le vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l'Economie et de l'énergie, Uwe Karl Beckmeyer, et ont examiné les opportunités dinvestissement énergétique notamment dans le renouvelable, indique un communiqué du ministère.

 

A cette occasion M. Boutarfa a invité les entreprises allemandes à investir en Algérie et à répondre à lappel à manifestations dintérêts que le secteur de lénergie lancera incessamment en vue de réaliser le projet 4 000 MW en solaires photovoltaïques, précise la même source.

 

Construit en trois lots de près de 1300 MW chacun, ce projet est associé à un volet industriel de fabrication locale déquipements. Les entretiens entre M. Boutarfa et le Vice-ministre allemand ont également porté sur ‘‘les développements de léconomie mondiale et des conditions de sa relance en vue dun développement durable et sain et dun partage équitable des ressources et des profits’‘, selon le ministère.

 

mardi, 21 février 2017 15:42

Plus de 24 milliards de DA d'investissements algéro-allemands en 5 ans (Andi)

Plus de 24 milliards de DA d'investissements algéro-allemands en 5 ans (Andi)

ALGER - Douze (12) projets industriels d'un montant global de plus de 24 milliards de DA (équivalent de près de 220 millions de dollars) ont été concrétisés en Algérie avec des partenaires allemands durant les cinq dernières années, a indiqué mardi à Alger le directeur général de l'Andi, Abdelkrim Mansouri.

 

S'exprimant à l'occasion des travaux du forum algéro-allemand, tenu en marge de la 6ème réunion de la commission mixte entre les deux pays, M. Mansouri a fait savoir que durant les cinq dernières années, l'Agence nationale de développement de l'investissement (Andi) a accompagné 16 projets d'investissements algéro-allemands dont 12 ont déjà été réalisés.

 

Il s'agit de projets portant essentiellement sur la fabrication de boites à vitesse, d'appareils de manutention, de matériaux de construction (plâtre et dérivés) et du gaz comprimé.

 

"Ce sont des activités diversifiées qui sont majoritairement dans le secteur de l'industrie", a observé M. Mansouri.

 

Lors de ce forum algéro-allemand, coprésidé par le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, et le vice-ministre allemand de l'Economie et de l'énergie, Uwe Karl Beckmeyer, certains "succes stories" de projets allemands en Algérie ont été présentés.

 

Il en a été cité le projet de partenariat entre Sovac et Volkswagen d'un montant de plus de 170 millions d'euros, considéré comme le plus important projet engagé par ce constructeur automobile en Afrique.

 

L'usine sera implantée à Relizane sur une superficie de 150 hectares et compte produire 12.000 véhicules en 2017 puis 30.000 en 2018 avant d'atteindre, à long terme, les 100.000 unités/an.

 

Devant générer pas moins de 1.800 emplois directs, cette usine produira des véhicules des marques Volkswagen (Golf et Kaddy), Seat (Ibiza) et Skoda (Octavia).

 

Le projet vise d'atteindre un taux d'intégration de 15% entre 2017 et 2019 et de 40% entre 2020 et 2022.

 

Outre la création d'emplois et le transfert technologique, ce projet devra contribuer dans "la mise en place d'une nouvelle dynamique économique basée sur l'industrie automobile et la sous-traitance", a avancé le directeur général de Sovac, Mourad Oulmi.

 

Dans la présentation de Henkel Algérie activant dans les domaine de détergents et de produits d'entretien, son P-dg, Jean Feminier, a fait savoir que sa société envisageait d'investir un montant de 30 millions d'euros en 2017 pour augmenter les capacités de production des unités de Reghaia et de Chelghoum El Aïd.

 

Dans son allocution lors de ce forum, le vice-ministre allemand a estimé que le processus de partenariat entre l'Algérie et l'Allemagne était en "bonne voie" tout en reconnaissant qu'il restait beaucoup à faire sur le plan des investissements industriels.

 

"L'Algérie est une porte stratégique vers l'Afrique, elle recèle d'énormes opportunités d'investissements dans plusieurs domaines", a-t-il déclaré. soulignant qu'un bon nombre d'entreprises allemandes de sous-traitance sont intéressées par l'investissement en Algérie.

 

Par ailleurs, M. Beckmeyer, qui avait participé au Forum mondial de l'énergie organisé en septembre dernier à Alger, a salué les efforts engagés par l'Algérie pour rééquilibrer le marché pétrolier mondial.

 

 

 

 

 

 

 

AVRIL 2016

Mercredi, 06 Avril 2016 09:42 (APS)

L'Allemagne déterminée à coopérer avec l'Algérie en matière de formation des étudiants et cadres

 

APN: Le vice-président du Bundestag, Ulrich Scholer, s’entretient avec le président du groupe parlementaire d'amitié Algérie-Allemagne, Ahmed KharchiAPN: Le vice-président du Bundestag, Ulrich Scholer, s’entretient avec le président du groupe parlementaire d'amitié Algérie-Allemagne, Ahmed Kharchi

ALGER - Le vice-président du Bundestag, Ulrich Scholer, a souligné mardi la détermination de son pays à coopérer avec l'Algérie en matière de formation des étudiants et cadres, affichant son intérêt pour la constitutionnalisation de l'obligation faite aux membres du gouvernement de répondre aux questions des députés algériens.

Lors d'un entretien avec le président du groupe parlementaire d'amitié Algérie-Allemagne, Ahmed Kharchi, M. Scholer a fait part de la "détermination du Bundestag à coopérer avec l'Algérie dans le domaine de la formation des étudiants et cadres manifestant son intérêt pour la constitutionnalisation de l'obligation faite aux membres du gouvernement de répondre aux questions des députés algériens, une entreprise difficile à réaliser dans son pays".

M. Kharchi a évoqué avec le responsable allemand la dernière révision constitutionnelle mettant l'accent sur la création du Conseil supérieur de la jeunesse qui vise à "relancer le rôle des jeunes dans la vie politique".

Il est également revenu sur l'"amendement qui astreint les membres du gouvernement à répondre aux questions orales et écrites des députés dans une courte durée" estimant qu"'il s'agit là d'une consolidation de l'action parlementaire".

Par ailleurs, M. Kharchi a plaidé pour l'"enrichissement des relations parlementaires entre l'Algérie et l'Allemagne par l'échange de visites et d'expériences en vue de les promouvoir à un meilleur niveau, et ce dans tous les domaines, notamment sur les plans économique, énergétique et militaire".

La délégation allemande a également rencontré le secrétaire général de l'Assemblée populaire nationale (APN), Bachir Slimani, et de hauts cadres de la direction de l'APN. Les discussions ont porté sur l'"examen de la question relative à la formation dans le domaine parlementaire et l'échange de visites et d'expériences dans le but de consolider les relations entre les deux instances".

Ulrich Scholer avait été reçu auparavant par le président de l'APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa

 

 

 

Mardi, 05 Avril 2016 15:04 (APS)

M. Ould Khelifa reçoit le vice-président du Bundestag

 

M. Ould Khelifa reçoit le vice-président du Bundestag

ALGER- Le président de l'Assemblée populaire nationale, Mohamed Larbi Ould Khelifa, a reçu mardi le vice-président du Bundestag, Ulrich Scholer, accompagné de plusieurs de ses assistants et de l'ambassadeur d'Allemagne à Alger.

Les relations entre l'Algérie et l'Allemagne sont "bonnes aux plans politique, économique et parlementaire et les deux pays se concertent de manière permanente autour de questions d'intérêt commun", a indiqué un communiqué de l'APN citant M. Ould Khelifa.

Il a précisé à ce propos, que "l'échange de visites entre hauts fonctionnaires des deux pays durant ces dernières années avait donné une impulsion à ces relations à développer encore davantage".

Après avoir présenté un aperçu sur les aspects "positifs" de la révision constitutionnelle, il a appelé à "la poursuite des efforts visant le renforcement du partenariat entre les deux pays notamment dans le domaine des industries avancées et des technologies nouvelles", insistant particulièrement sur la coopération en matière de formation des étudiants et des cadres.

S'exprimant sur les questions régionales et internationales de l'heure, M. Ould Khelifa a rappelé "les positions de l'Algérie en faveur des questions justes en s'attardant sur son approche pacifique dans le règlement des crises et sur le refus de l'ingérence dans les affaires internes des pays", soulignant les "droits légitimes des peuples palestinien et sahraoui".

Il a appelé à cette occasion, "au règlement des crises en Libye et en Syrie par le dialogue entre les parties en conflit loin de toute violence et de destruction", mettant en garde contre "la menace que fait peser le terrorisme sur la sécurité des Etats".

De son côté, M. Scholler a fait part de sa "satisfaction à l'égard des relations entre l'APN et le Bundestag", ajoutant que sa visite en Algérie tendait à "asseoir un cadre d'échange dans le domaine de la formation des jeunes qui auront un rôle important à l'avenir".

Il s'est dit d'autre part, "optimiste quant à cette initiative qui sera dans un proche avenir bénéfique pour les deux parties".

Il a saisi enfin, cette occasion pour réitérer "la considération de son pays à l'égard du rôle de l'Algérie dans la stabilité de la région tout entière", insistant sur les "efforts consentis pour la préservation de la stabilité et de l'intégrité territoriale du Mali".

 

 

 

MARS 2016

 

Mardi, 08 Mars 2016 13:51 (APS)

Industrie automobile: Un nouveau pas vers un accord avec le constructeur allemand VW

 

Industrie automobile: Un nouveau pas vers un accord avec le constructeur allemand VWPhoto APS

Industrie automobile: Un nouveau pas vers un accord avec le constructeur allemand VW

ALGER - La rencontre, mardi à Alger, d'une délégation du constructeur Allemand Volkswagen avec son homologue algérienne du groupe Sovac est de nature à ouvrir la voie à l’implantation du géant allemand de l’automobile en Algérie aux mêmes conditions que les autres firmes étrangères implantées dans le pays, a-t-on appris auprès du ministère de l’Industrie et des Mines.

Au terme de cette rencontre tenue au siège de son département, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselem Bouchoureb a qualifié le groupe allemand "d’important et actif" sur le marché algérien avec lequel le gouvernement est prêt à aller "aussi loin que possible".

Les conditions à remplir à cet effet, précise-t-on au ministère, concernent à la fois l’obligation de procéder au montage en Algérie et de fabriquer localement un taux de pièces de rechanges qui devrait, à terme, atteindre 40% d’intégration des véhicules ainsi assemblés localement.

De même que la firme allemande devrait s’engager à prendre des participations dans la société mixte à constituer à hauteur de 49% au maximum, contre une part majoritaire de 51 % de ses partenaires algériens qui serait détenue par les associés publics et/ou privés algériens.

Ce sont les exigences de la partie algérienne qu’elle propose "à tous les constructeurs" intéressés ou engagés en Algérie en contrepartie des apports qu’elle consent, souligne la source proche du dossier.

L'organisation et la réglementation de l'activité de l'industrie automobile serviront non seulement les intérêts des entreprises étrangères partenaires mais aussi l'intérêt de l'Algérie qui ambitionne de relancer l'industrie mécanique, ajoute-t-on au ministère de l’Industrie.

Au terme des discussions entre la délégation de VW et Sovac au siège de son ministère, M. Bouchouareb a estimé que "Volkswagen a la volonté d'entrer dans un partenariat pour la fabrication de plusieurs types de véhicules comme Seat et d'autres marques".

"Nous sommes ouverts à ce partenariat car nous ne pouvons pas imaginer une industrie mécanique sans un partenaire allemand qui est déjà présent en Algérie dans la fabrication des véhicules poids lourds", a-t-il souligné tout en souhaitant la concrétisation prochaine d'un accord entre les deux parties.

"Les entreprises vont poursuivre les négociations. J'espère qu'elles aboutiront bientôt à un accord", a-t-il avancé.

De son côté, Jan Utermark Directeur de commercialisation pour les pays de la communauté des Etats indépendants, du Moyen Orient et d'Afrique a affirmé à la presse que le marché algérien était "très attractif" et "très important" pour Volkswagen.

"Aujourd'hui, nous avons eu l'occasion de discuter avec le ministre et notre partenaire sur place (le groupe Sovac) d'un projet de fabrication locale", a-t-il ajouté.

Selon les données qu'il a présentées, Volkswagen est représenté en Algérie par plus de 80 agents de différentes marques, employant près de 2.000 travailleurs.

 

 

 

Mardi, 01 Mars 2016 10:06 (APS)

M. Bedoui qualifie son entretien avec son homologue allemand de "positif"

 

M. Bedoui qualifie son entretien avec son homologue allemand de "positif"

ALGER- Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, a qualifié lundi soir à Alger son entretien avec son homologue Allemand, Thomas de Maizière, de "positif" dans la mesure où il vise à développer les relations bilatérales dans divers domaines, notamment la lutte contre le terrorisme et l’échange d’informations.

"C’est une rencontre très positive qui vise à développer les relations bilatérales dans divers domaines et secteurs, dont l’aspect sécuritaire qui concerne le phénomène mondial qu’est le terrorisme", a indiqué M. Bedoui dans une déclaration à la presse au terme de son entretien avec le ministre de l’Intérieur allemand.

En ce sens, M. Bedoui a estimé que le terrorisme demeure un "phénomène transnational", recommandant "la conjugaison des efforts de la communauté internationale pour lutter contre ce fléau".

"Nous avons convenu de renforcer notre coopération en matière d’échange de l’information et du renforcement de la formation dans le domaine de la sécurité tout en oeuvrant à hisser davantage nos relations de manière à préserver de la paix et la sécurité dans nos deux pays", a ajouté M. Bedoui.

Il a indiqué avoir évoqué avec le ministre allemand d’autres points en relation avec la migration clandestine, mettant l’accent notamment sur la nécessité d’échanger les informations.

A ce propos, M. Bedoui a fait observer que l’Algérie fait également face au phénomène de la migration clandestine, relevant qu’elle (l’Algérie) évolue dans un "contexte spécial" avec plus de 8 000 km de frontières à surveiller et à sécuriser.

"C’est une pression que subit l’Algérie du fait de la situation sécuritaire prévalant dans les pays du voisinage, ce qui influe négativement sur la sécurité et la paix dans la région", a-t-il dit.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que son entretien avec son homologue allemand a porté aussi sur des aspects autres que le côté sécuritaire, précisant que l’Algérie et l’Allemagne aspirent à  "promouvoir" leurs relations de coopération à d’autres domaines, notamment la modernisation de l’administration.

A cet effet, M. Bedoui a évoqué l’échange de délégations entre les deux pays dans le domaine de la formation dans le but, a-t-il dit, de bénéficier de l’expérience allemande en matière de modernisation de l’administration.

Il a fait savoir en outre qu’il a convenu avec son homologue allemand de mettre en place des mécanismes avec les experts des deux pays de manière à étudier et mettre en oeuvre tous les points évoqués à l’occasion de cette rencontre.

De son côté, M. de Maizière, a indiqué avoir abordé avec M. Bedoui un "nombre d’initiatives" concernant notamment la coopération sécuritaire, la lutte contre le terrorisme et la migration clandestine.

Le ministre allemand a évoqué le rapatriement en Algérie des ressortissants algériens qui se sont introduits en Allemagne de manière clandestine et qui n’ont, a-t-il précisé, "aucune perspective d’obtenir un permis de séjour".

Il a indiqué que "les détails relatifs à leur rapatriement seront abordés par les services de sécurité des deux pays".

Le ministre allemand a précisé aussi que ces mesures ne concernent pas les Algériens qui résident en Allemagne depuis des décennies et de manière légale, mais elles touchent ceux qui se sont introduits sur le territoire allemand de manière clandestine.

Par ailleurs, M. Maizière a mis l’accent sur la coopération entre les deux pays en matière de modernisation de l’administration, soulignant que l’Allemagne accompagnera l’Algérie dans ce processus.

 

 

FEVRIER 2016

 

 

Lundi, 29 Février 2016 19:00 (APS)

Sellal reçoit le ministre allemand de l'Intérieur

 

Sellal reçoit le ministre allemand de l'IntérieurPhoto APS

ALGER- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu lundi à Alger, le ministre de l'Intérieur de la République fédérale d'Allemagne, Thomas De Maizière, indique un communiqué des services du Premier ministre.

La rencontre a permis d'"aborder, en particulier, les relations bilatérales tant dans le domaine sécuritaire que dans celui de la circulation des personnes", précise la même source.

L'entretien a été, par ailleurs, "l'occasion de procéder à un échange de vues sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun, notamment sur l'évolution de la situation dans la sous-région", ajoute le communiqué.

L'audience s'est déroulée en présence du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, ainsi que du ministre de l'Intérieur et des Sports de la Sarre, Klaus Bouillon, et du ministre de l'Intérieur de la Saxe, Markus Ulbig.

 

 

Jeudi, 11 Février 2016 09:15

 

Lutte contre la criminalité: signature d'une déclaration commune entre les Polices algérienne et allemande

Lutte contre la criminalité: signature d'une déclaration commune entre les Polices algérienne et allemande

ALGER - Le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel et son homologue allemand ont signé, mercredi à Berlin, une déclaration commune portant renforcement de la coopération, notamment en matière de lutte contre la criminalité, la contrebande et le trafic de drogue, indique un communiqué de la DGSN.

Par cette déclaration commune signée à l'occasion de la visite du général major Hamel en Allemagne, les deux parties ont affirmé leur intention commune d'intensifier les contacts, poursuivre le renforcement de leur coopération dans les domaines de la prévention et lutter contre le crime transfrontalier, la cybercriminalité, la contrebande, la production et la commercialisation de stupéfiants et psychotropes.

La déclaration englobe également la consolidation de la coopération en matière de lutte contre le trafic de biens culturels et œuvres d'art volées outre la lutte contre la falsification de documents et de monnaie.

Les deux parties ont convenu également de consacrer une coopération bilatérale permanente notamment en matière d'échange d'expériences et d'experts ainsi que la coopération entre les polices scientifiques, la formation continue, la formation des formateurs et la participation aux cycles d'études et aux conférences communes.

Lors de son entretien avec son homologue allemand, le DGSN a donné un aperçu sur l'évolution de la Police algérienne qui s'appuie sur des moyens et technologie de pointe dans l'accomplissement des missions, dans le respect des droits de l'homme et à travers la formation spécialisée continue et permanente de ses employés.

Cette évolution a permis à la Police algérienne de s'ériger en exemple à suivre aux niveaux continental et international, a-t-il estimé rappelant l'activation, en décembre 2015, du Mécanisme africain de coopération policière (Afripol) et l'inauguration de son siège à Alger.

M. Hamel a indiqué que la coopération bilatérale entre la police algérienne et son homologue allemande s'articulait autour de la recherche des moyens susceptibles de renforcer le partenariat dans les domaines de la formation et la consécration des fondements de la coopération opérationnelle pour garantir la sécurité et contribuer à la lutte contre le crime sous toutes ses formes.

Pour sa part, le Directeur de la Police allemande a salué le niveau exceptionnel atteint par la Police algérienne dans plusieurs domaines, mettant en exergue le "rôle important" qu'elle accomplit désormais sur le double plan continental et international grâce à son expérience dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, y compris le crime transnational. Il a, dans ce sens, souligné "la disponibilité de son pays à développer et à consolider les fondements de la coopération entre les polices des deux pays".

Une exhibition d'une unité spécialisée dans la lutte contre la criminalité sera présentée dans le cadre du programme de la visite en présence du général major Hamel et de la délégation l'accompagnant.

 

 

Lundi, 29 Février 2016 19:00

Sellal reçoit le ministre allemand de l'Intérieur

Sellal reçoit le ministre allemand de l'IntérieurPhoto APS

ALGER- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu lundi à Alger, le ministre de l'Intérieur de la République fédérale d'Allemagne, Thomas De Maizière, indique un communiqué des services du Premier ministre.

La rencontre a permis d'"aborder, en particulier, les relations bilatérales tant dans le domaine sécuritaire que dans celui de la circulation des personnes", précise la même source.

L'entretien a été, par ailleurs, "l'occasion de procéder à un échange de vues sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun, notamment sur l'évolution de la situation dans la sous-région", ajoute le communiqué.

L'audience s'est déroulée en présence du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, ainsi que du ministre de l'Intérieur et des Sports de la Sarre, Klaus Bouillon, et du ministre de l'Intérieur de la Saxe, Markus Ulbig.

 

 

Lundi, 29 Février 2016 19:00

Sellal reçoit le ministre allemand de l'Intérieur

 

Sellal reçoit le ministre allemand de l'IntérieurPhoto APS

ALGER- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu lundi à Alger, le ministre de l'Intérieur de la République fédérale d'Allemagne, Thomas De Maizière, indique un communiqué des services du Premier ministre.

La rencontre a permis d'"aborder, en particulier, les relations bilatérales tant dans le domaine sécuritaire que dans celui de la circulation des personnes", précise la même source.

L'entretien a été, par ailleurs, "l'occasion de procéder à un échange de vues sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun, notamment sur l'évolution de la situation dans la sous-région", ajoute le communiqué.

L'audience s'est déroulée en présence du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, ainsi que du ministre de l'Intérieur et des Sports de la Sarre, Klaus Bouillon, et du ministre de l'Intérieur de la Saxe, Markus Ulbig.

 

 

 

Mardi, 23 Février 2016 19:21

Sellal s'entretient au téléphone avec Merkel

Sellal s'entretient au téléphone avec Merkel

 

ALGER- Le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, a eu mardi un entretien téléphonique avec la Chancelière allemande, Mme Angela Merkel, indique un communiqué des services du Premier ministre.

L'entretien a porté sur "les relations bilatérales jugées satisfaisantes par les deux parties et qui sont appelées à se consolider davantage", précise la même source.

Les deux parties ont également, abordé la question de la circulation des personnes, a ajouté la même source, soulignant qu'"il a été retenu de coordonner les actions conformément au cadre légal existant, en l'occurrence l'accord algéro-allemand sur la réadmission signé en février 1997".

Les questions régionales d'intérêt commun, notamment la situation en Libye, "ont fait l'objet de discussions entre les deux responsables qui ont fait apparaître une convergence de vues sur le fait que seule une solution politique est à même de ramener la paix et la sécurité dans ce pays frère et voisin", conclut le communiqué.

 

 

 

Jeudi, 11 Février 2016 18:57

Le général major Hamel s'enquiert à Berlin de l'expérience de la Police allemande

Le général major Hamel s'enquiert à Berlin de l'expérience de la Police allemande

 ALGER- La visite du Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel en Allemagne, a constitué une opportunité pour s'enquérir de l'expérience de la Police allemande, notamment en termes de formation, d'entraînement et de lutte contre la criminalité, a indiqué jeudi un communiqué de la DGSN.

Le DGSN a visité jeudi à Berlin, plusieurs structures de police spécialisées dans la formation et d'autres relevant de la police scientifique et technique ainsi que les services spécialisés dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, indique la même source.

A cette occasion le général major Hamel et la délégation qui l'accompagne ont reçu des explications et des exposés détaillés sur les différentes techniques et les équipements logistiques modernes adoptés par la police allemande en matière de formation, de réhabilitation, de police scientifique et technique et de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes.

A l'issue de sa visite à ces infrastructures, le général major Hamel a indiqué que sa visite en Allemagne avait constitué une opportunité pour s'enquérir de "l'expérience de la Police allemande et ses méthodes modernes et développés", ce qui "permettra à la police algérienne de consolider son expérience et renforcer son rendement exceptionnel en matière de préservation de la sécurité et de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes afin de garantir la sécurité du citoyen et des biens".

Le DGSN et son homologue allemand, Peter Henzler avaint signé, mercredi au siège de la police allemande, une déclaration commune dans laquelle les deux parties ont affirmé leur intention commune d'intensifier les contacts, poursuivre le renforcement de leur coopération dans les domaines de la prévention et lutter contre le crime transfrontalier, la cybercriminalité, la contrebande, la production et la commercialisation de stupéfiants et psychotropes.

La déclaration englobe également la consolidation de la coopération en matière de lutte contre le trafic de biens culturels et oeuvres d'art volées outre la lutte contre la falsification de documents et de monnaie.

Les deux parties ont convenu également de consacrer une coopération bilatérale permanente notamment en matière d'échange d'expériences et d'experts ainsi que la coopération entre les polices scientifiques, la formation continue, la formation des formateurs et la participation aux cycles d'études et aux conférences communes.

Lors de son entretien avec son homologue allemand, ce dernier a salué le niveau exceptionnel atteint par la Police algérienne dans plusieurs domaines, mettant en exergue le "rôle important" qu'elle accomplit désormais sur le double plan continental et international grâce à son expérience dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, y compris le crime transnational. Il

a, dans ce sens, souligné "la disponibilité de son pays à développer et à consolider les fondements de la coopération entre les polices des deux pays".

 

 

 

 

Jeudi, 11 Février 2016 09:15 (APS)

 

Lutte contre la criminalité: signature d'une déclaration commune entre les Polices algérienne et allemande

 

Lutte contre la criminalité: signature d'une déclaration commune entre les Polices algérienne et allemande

ALGER - Le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel et son homologue allemand ont signé, mercredi à Berlin, une déclaration commune portant renforcement de la coopération, notamment en matière de lutte contre la criminalité, la contrebande et le trafic de drogue, indique un communiqué de la DGSN.

Par cette déclaration commune signée à l'occasion de la visite du général major Hamel en Allemagne, les deux parties ont affirmé leur intention commune d'intensifier les contacts, poursuivre le renforcement de leur coopération dans les domaines de la prévention et lutter contre le crime transfrontalier, la cybercriminalité, la contrebande, la production et la commercialisation de stupéfiants et psychotropes.

La déclaration englobe également la consolidation de la coopération en matière de lutte contre le trafic de biens culturels et œuvres d'art volées outre la lutte contre la falsification de documents et de monnaie.

Les deux parties ont convenu également de consacrer une coopération bilatérale permanente notamment en matière d'échange d'expériences et d'experts ainsi que la coopération entre les polices scientifiques, la formation continue, la formation des formateurs et la participation aux cycles d'études et aux conférences communes.

Lors de son entretien avec son homologue allemand, le DGSN a donné un aperçu sur l'évolution de la Police algérienne qui s'appuie sur des moyens et technologie de pointe dans l'accomplissement des missions, dans le respect des droits de l'homme et à travers la formation spécialisée continue et permanente de ses employés.

Cette évolution a permis à la Police algérienne de s'ériger en exemple à suivre aux niveaux continental et international, a-t-il estimé rappelant l'activation, en décembre 2015, du Mécanisme africain de coopération policière (Afripol) et l'inauguration de son siège à Alger.

M. Hamel a indiqué que la coopération bilatérale entre la police algérienne et son homologue allemande s'articulait autour de la recherche des moyens susceptibles de renforcer le partenariat dans les domaines de la formation et la consécration des fondements de la coopération opérationnelle pour garantir la sécurité et contribuer à la lutte contre le crime sous toutes ses formes.

Pour sa part, le Directeur de la Police allemande a salué le niveau exceptionnel atteint par la Police algérienne dans plusieurs domaines, mettant en exergue le "rôle important" qu'elle accomplit désormais sur le double plan continental et international grâce à son expérience dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, y compris le crime transnational. Il a, dans ce sens, souligné "la disponibilité de son pays à développer et à consolider les fondements de la coopération entre les polices des deux pays".

Une exhibition d'une unité spécialisée dans la lutte contre la criminalité sera présentée dans le cadre du programme de la visite en présence du général major Hamel et de la délégation l'accompagnant.

 

 

 

 

JANVIER 2016

 

 

Jeudi, 21 Janvier 2016 16:40 ( APS)

 

Algérie-Allemagne: examen de l'état des relations bilatérales dans le domaine parlementaire

Algérie-Allemagne: examen de l'état des relations bilatérales dans le domaine parlementaire

ALGER- L'état des relations entre l'Algérie et l'Allemagne dans le domaine parlementaire a été examiné jeudi à Alger lors d'une rencontre ayant réuni deux délégations parlementaires des deux pays, indique un communiqué de l'Assemblée populaire nationale (APN).

Cette réunion qui a regroupé les députées Yachkour Khadidja et Ourida Larfi Kessal et les membres du Bundestag allemand, Kerstin Tack et Katya Kohl, à l'issue de leur visite aux camps de réfugiés sahraouis, a porté sur "l'état des relations bilatérales et les moyens de les promouvoir sur tous les plans".

A cette occasion Mme Yachkour s'est félicitée "du niveau des relations parlementaires entre les deux pays, appelées à se développer davantage à l'avenir", soulignant le rôle de l'Algérie "dans la préservation de la paix et de la sécurité dans la région".

Pour sa part, Mme Kessal a évoqué les réformes politiques engagées par l'Algérie notamment à travers le Charte pour la paix et le réconciliation nationale, rappelant "les acquis réalisés à la faveur de la révision de la Constitution en 2008 ayant ouvert la voie vers une large participation de la femme dans la vie politique".

De son côté, Mme Tack s'est félicitée des réformes engagées par l'Algérie, soulignant l'importance de "consolider les liens entre les femmes parlementaires des deux pays".

Mme Kohl qui a  salué quant à elle "les acquis de l'Algérie, réalisé grâce à "la volonté du président de la République Abdelaziz", a souligné l'importance de "raffermir les liens d'amitié entre les parlementaires des deux pays dans le cadre d'échanges fructueux".

 

 

 

 

Dimanche, 24 Janvier 2016 16:16 ( APS)

Des projets de partenariat algéro-allemands dans l'industrie verte

 

 

ALGER- La réalisation de projets pilotes algéro-allemands dans l'environnement, lancés en 2013, devrait aboutir à la création d'une industrie verte algérienne, a estimé un directeur central au ministère des Ressources en Eau et de l'environnement, Samir Grimes.

"Plusieurs projets pilotes, lancés en Algérie depuis fin 2013 par le biais de l'Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), vont permettre la création d'une filière verte à travers un réseau de microentreprises activant dans la valorisation de déchets et la protection de la biodiversité", a indiqué M. Grimes à la presse en marge d'une journée d'information organisée par GIZ.

Il s'agit essentiellement de trois projets pilotes qui portent sur la gestion des déchets, la gouvernance environnementale et biodiversité et l'adaptation au changement climatique.

Pour le projet lié à la gestion des déchets ménagers et assimilés dans la wilaya d'Annaba, il s'agit de rendre plus efficace le dispositif réglementaire et organisationnel actuel, a expliqué le même responsable.

 

Ce programme prévoit l'amélioration des capacités humaines, institutionnelles (nationales et régionales) ainsi que les entreprises gestionnaires pour la mise en oeuvre d'une gestion intégrée des déchets et créatrices d'emplois.

 

M. Grimes a souligné, à cet effet, l'intérêt croissant des investisseurs nationaux pour la revalorisation et le recyclage des déchets.

 

A fin 2014, plus de 240 petites entreprises ont manifesté leur intention d'investir dans ce secteur qui produit plus de 13 millions de tonnes de déchets par an, dont plus de 50% sont valorisables.

 

Pour ce responsable, la réussite dans cette opération pilote à Annaba permettra sa généralisation aux autres wilayas.

 

Quant au deuxième projet, nommé "gouvernance environnementale et biodiversité", il s'agit de deux opérations pilotes dans la wilaya d'Annaba et dans le parc national d'El Kala (Tarf).

 

Ce programme vise l'amélioration de la gestion de la biodiversité en introduisant des instruments et approches qui permettent d'assurer la protection de l'environnement.

Plusieurs filières valorisables dans ces deux zones protégées ont été identifiées tels l'écotourisme et certains créneaux agricoles.

 

"Ce système a permis de créer des micro-entreprises vertes qui assurent leur survie avec la biodiversité", a ajouté ce responsable.

 

Concernant le troisième programme, il vise à appuyer la mise en oeuvre du plan national sur le climat en intégrant le facteur des changements climatiques dans les politiques sectorielles à travers le renforcement des capacités techniques et scientifiques et le transfert du savoir-faire à la partie algérienne.

 

Outre ces trois projets, un autre programme en partenariat avec le ministère de l'Industrie et des mines a été lancé en 2013 pour la création de nouveaux emplois à travers la promotion des innovations.

 

Cette coopération a contribué à l'élaboration du nouveau projet de loi sur la promotion des PME et la création de quatre réseaux d'innovation composées de petites entreprises vertes: Déchets organiques (Tipasa), industrie du plastique (Sétif), industrie des boissons (Bejaia) et industrie mécanique (Blida).

 

Dans le domaine de la recherche scientifique, un projet pilote pour la construction d'une tour solaire thermique hybride à Ghardaïa est prévu avec la partie allemande.

Les études de faisabilité de ce projet, d'une capacité de 3 mégawatts, a été finalisée en attendant son lancement après la signature de la  convention y afférente.

 

 

 

Mercredi, 13 Janvier 2016 10:48

Algérie-Allemagne: une trentaine de contrats signés dans les prochains mois

Algérie-Allemagne: une trentaine de contrats signés dans les prochains mois

 

BERLIN - Une trentaine de contrats vont être signés dans les prochains mois dans différents secteurs d’activité à la faveur du forum algéro-allemand tenu mardi à Berlin.

La délégation algérienne accompagnant mardi le Premier ministre, Abdelmalek, Sellal, dans sa visite d’une journée, à l’invitation de la Chancelière allemande Angela Merkel, a souhaité la concrétisation rapide de contrats en préparation, pas moins d’une trentaine, notamment dans le secteur de l’agriculture, la construction mécanique, l’environnement, le traitement des eaux, la production des pièces détachées, l’industrie des travaux publics et la logistique, la télécommunication.

Les Allemands, fortement présents au forum, étaient unanimes à reconnaître que "le marché européen est saturé et les flux financiers se raréfient pour le marché allemand". Ils considèrent par conséquent, que "l’Algérie pourrait être une plateforme nord-africaine d’extension pour non seulement intensifier leur intervention en Algérie et pourquoi pas avoir un regard plus développé sur l’Afrique du Nord à partir de l’Algérie".

 

 

 

Mercredi, 13 Janvier 2016 08:17

Abdelmalek Sellal achève sa visite à Berlin

Abdelmalek Sellal achève sa visite à Berlin

BERLIN - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a quitté mardi Berlin après une visite officielle, au cours de laquelle il s’est entretenu avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, le président fédéral, Joachim Gauk et le président du Bundestag, Nobert Lammert.

M. Sellal a évoqué avec les dirigeants allemands des questions bilatérales, régionales et internationales d’intérêt commun.

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, a permis aux responsables des deux pays de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre l’Algérie et l’Allemagne, notamment dans le domaine économique.

En marge de sa visite officielle dans la capitale allemande, M. Sellal a procédé à l'inauguration du forum d'affaires algéro-allemand, la séance au cours de laquelle il a appelé les partenaires allemands à saisir les "grandes" opportunités qu'offre l’économie algérienne, tout en exprimant l'espoir de voir les relations entre les deux pays "se hisser au rang d'un partenariat fort".

Lors d'une conférence de presse animée conjointement avec Mme Merkel au siège de la Chancellerie allemande, M. Sellal avait réaffirmé la volonté de l'Algérie de combattre "l'insécurité" sous toutes les formes.

Pour sa part, la Chancelière allemande avait exprimé son appui au processus de réformes politiques en Algérie engagées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

"Nous apportons un soutien aux réformes politiques engagées en Algérie par le président Abdelaziz Bouteflika, notamment le projet de révision de la Constitution", avait-elle déclaré.

Plus tôt dans la journée lors d'un entretien avec M. Sellal, le président du Bundestag, M. Lammert, avait également salué les réformes constitutionnelles engagées par l'Algérie, soulignant un "intérêt intense de l'Allemagne pour une coopération avec l'Algérie".

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal était accompagné d’une délégation composée des ministres et chefs d’entreprises.

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 19:40

Mme Merkel apporte un appui au processus de réformes politiques en Algérie

Mme Merkel apporte un appui au processus de réformes politiques en Algérie

 

BERLIN- La Chancelière allemande, Mme Angela Merkel, a exprimé mardi son appui au processus de réformes politiques en Algérie engagées par le président de la République,  Abdelaziz Bouteflika.

"Nous apportons un soutien aux réformes politiques engagées en Algérie par le président Abdelaziz Bouteflika, notamment le projet de révision de la Constitution", a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en visite d’une journée à Berlin, à l'invitation de la Chancelière allemande.

M. Sellal avait, auparavant, eu un entretien à Berlin avec le président du Bundestag, Norbert Lammert, qui s'est également félicité du projet de révision constitutionnelle en Algérie, approuvé lundi par le Conseil des ministres, soulignant un "intérêt intense de l'Allemagne pour une coopération avec l'Algérie".

Il a, en outre, plaidé pour un "partenariat multidimensionnel", et souligné "la volonté partagée et la capacité des deux pays (Algérie et Allemagne) à développer la coopération bilatérale".

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 19:19

 

Sellal réaffirme la volonté de l’Algérie de combattre "l'insécurité" sous toutes les formes

 

Sellal réaffirme la volonté de l’Algérie de combattre "l'insécurité" sous toutes les formes

BERLIN- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réaffirmé mardi à Berlin la volonté de l’Algérie de combattre "l'insécurité" sous toutes les formes.

"L’Algérie continuera à combattre l'insécurité sous toutes les formes", a déclaré M. Sellal lors d’une conférence de presse qu’il a animée conjointement avec la Chancelière allemande Angela Merkel au siège de la Chancellerie allemande.

Interrogé par la presse au sujet des violences commises le soir du Nouvel an à Cologne (Allemagne), où seraient impliqués plusieurs étrangers dont prétendument des Algériens, le Premier ministre a indiqué "ne pas disposer suffisamment d’information au sujet de l’identité des agresseurs".

"Une chose est sûre, si ce fait venait à être confirmé, nous ne pouvons l’accepter en aucun cas",  précisant que "cela relevait des principes de l’Etat algérien qui a combattu le terrorisme et rétabli la paix grâce à la Charte de la Réconciliation nationale".

"Les services de sécurité algériens et allemands oeuvrent actuellement à identifier les suspects", a-t-il souligné.

 

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 17:06

 

Allemagne: le président du Bundestag se félicite de la révision constitutionnelle en Algérie

Allemagne: le président du Bundestag se félicite de la révision constitutionnelle en Algérie

 

BERLIN- Le président du Bundestag,  Norbert Lammert s’est félicité mardi à Berlin du projet de révision constitutionnelle en Algérie au cours d’un entretien avec le Premier ministre, M. Abdelamlek Sellal.

M. Lammert s’est félicité du projet de révision constitutionnelle, approuvé lundi par le Conseil des ministres, soulignant un "intérêt intense de l’Allemagne pour une coopération avec l’Algérie", lors de son entretien avec M. Sellal qui effectue une visite officielle d’une journée à Berlin à l’invitation de la Chancelière allemande, Mme. Angela Merkel.

Il a en outre plaidé pour un "partenariat multidimensionnel", et souligné "la volonté partagée et la capacité des deux pays (Algérie et Allemagne) à développer la coopération bilatérale".

L'entretien du Premier ministre avec le président du Bundestag, s'est déroulé en présence du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du ministre de l’Energie, Salah Khebri et du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 16:46

Allemagne: Sellal s’entretient avec le Président fédéral, Joachim Gauk

Allemagne: Sellal s’entretient avec le Président fédéral, Joachim Gauk

 

BERLIN- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal s’est entretenu mardi avec le Président fédéral allemand, Joachim Gauk en marge de sa visite officielle en Allemagne à l’invitation de la Chancelière Angela Merkel.

L'entretien s'est déroulé au Château belle vue (siège de la Présidence fédérale de l’Allemagne), en présence notamment du Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, le ministre de l’Energie, Salah Khebri et le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

 

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 15:26

 

Sellal appelle les opérateurs allemands à saisir les opportunités d'investissement en Algérie

 

Sellal appelle les opérateurs allemands à saisir les opportunités d'investissement en Algérie

BERLIN- Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a appelé les partenaires allemands à saisir les "grandes" opportunités qu'offre l"économie algérienne exprimant l'espoir de voir les relations entre les deux pays se hisser au rang d'un partenariat fort.

Dans une allocution d'ouverture d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merckel, M. Sellal a rappelé  les "grandes" opportunités d'investissement dans tous les secteurs dont dispose l'economie algérienne qui a bénéficié d'une dynamique forte grâce aux programmes de développement lancés par le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika.

Il a invité les partenaires allemands à "saisir ces opportunités notamment dans le domaine des PME capables de contribuer à l'investissement productif et à la création de richesses et de postes d'emploi, au transfert de technologie et à la promotion de la formation professionnelle".

Pour M. Sellal, le forum économique algero-allemand qui a été inauguré ce matin et qui "a enregistré une participation record des hommes d'affaires des deux pays est une preuve de plus qui témoigne du grand intérêt accordé par les deux parties au développement et à l'élargissement des opportunités de partenariat et d'investissement".

"Ensemble, nous souhaitons développer ces relations dans tous les domaines y compris le domaine culturel où nous avons convenu de conclure un accord qui ouvrira la voie à une coopération fructueuse", a encore soutenu le Premier ministre soulignant que "les mécanismes communs de coopération et de concertation dont nous disposons et qui se réunissent régulièrement autour de questions politiques, sécuritaires et économiques confortent davantage notre optimisme".

Il a encore fait savoir que les entretiens "positifs" qu'il a eus avec la chancelière fédérale "ont permis d'évoquer tous les dossiers bilatéraux en axant sur la possibilité de développer les relations entre les deux pays et les hisser au rang d'un partenariat fort".

M. Sellal a mis en avant "le climat de confiance mutuelle qui a toujours marqué les relations entre l'Algérie et l'Allemagne".

"Nous avons évoqué  de nombreuses questions internationales ainsi que des questions d'intérêt commun", a poursuivi le Premier ministre qui s'est félicité de la convergence de vues entre les deux pays, notamment en ce qui concerne la nécessité de privilégier, dans tous les cas, la voie pacifique dans le règlement des différends et conflits et de trouver les moyens d'asseoir la paix et la stabilité dans toutes les contrées du monde".

"Nous sommes très optimistes voire convaincus d'atteindre cet objectif car nous avons la volonté politique et les moyens d'y parvenir. Nos relations jalonnées d'expériences multiples, réussies et constantes, consolident cette conviction", a soutenu M. Sellal.

Le Premier ministre a été reçu par la chancelière allemande et s'est réuni avec le président du parlement fédéral M. Norbert Lammert. Il devra être reçu par le président allemand Joachim Gauk.

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 13:29

Sellal reçu à Berlin par la chancelière allemande Angela Merkel

 

Sellal reçu à Berlin par la chancelière allemande Angela Merkel

BERLIN - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a été reçu mardi à Berlin au siège de la Chancellerie allemande par la chancelière, Angela Merkel.

Un déjeuner de travail avec Mme Merkel est également prévu, suivi d'une conférence presse.

A l'issue de cette conférence, M. Sellal sera reçu par le président fédéral, Joachim Gauk, et s'entretiendra dans l'après-midi avec le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

M. Sellal, qui est arrivé dans la matinée à Berlin pour une visite officielle en Allemagne à l'invitation de Mme Merkel, s'est entretenu avec le président du Parlement allemand Norbert Lammert.

M. Sellal a procédé aussi à l'inauguration du forum d'affaires algéro-allemand destiné à "identifier les opportunités susceptibles de favoriser les partenariats entre les opérateurs économiques des deux pays".

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, permettra aux deux parties de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre les deux pays. Elle sera, en outre, "l'occasion d'un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun".

M. Sellal est accompagné d'une délégation composée de ministres et de chefs d'entreprises.

 

Mardi, 12 Janvier 2016 12:53

Sellal inaugure à Berlin le forum d'affaires algéro-allemand

 

Sellal inaugure à Berlin le forum d'affaires algéro-allemand

BERLIN - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé mardi à Berlin à l'inauguration du forum d'affaires algéro-allemand destiné à "identifier les opportunités susceptibles de favoriser les partenariats entre les opérateurs économiques des deux pays".

Les travaux du forum seront présidés par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui présentera un rapport sur le développement économique actuel en Algérie, et le secrétaire d'Etat parlementaire du ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie, Uwe Beckmeyer.

A l'ordre du jour, une séance plénière suivi d'une réunion B2B (Business to Business) dans les secteurs de la mécanique, la sous-traitance automobile, l'électronique, l'électrique, l'agro-industrie, le transport maritime et ferroviaire, la construction navale, les énergies renouvelables, la pétrochimie, la chimie industrielle et les matériaux de construction.

D'"importants contrats de partenariat dans la fabrication de la pièce détachée automobile, avec Mercedes en particulier, dans les domaines de l'hydraulique et du développement de l'agriculture dans le Grand Sud seront signés entre des entreprises algériennes et allemandes", a-t-on indiqué auprès de la délégation accompagnant le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a entamé mardi une visite officielle en Allemagne à l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel.

M. Sellal, qui est arrivé dans la matinée à Berlin pour une visite officielle en Allemagne à l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel, s'est entretenu avec le président du Parlement allemand Norbert Lammert.

L'entretient s'est déroulé au siège du Parlement allemand en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, permettra aux deux parties de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre les deux pays. Elle sera également  "l'occasion d'un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun".

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 10:57

 

Sellal s'entretient à Berlin avec le président du Parlement allemand Norbert Lammert

 

Sellal s'entretient à Berlin avec le président du Parlement allemand Norbert LammertPhoto APS Archives

BERLIN - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s'est entretenu mardi à Berlin avec le président du Parlement allemand Norbert Lammert.

L'entretient s'est déroulé au siège du Parlement allemand en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

Le Premier ministre, est arrivé dans la matinée à Berlin pour une visite officielle en Allemagne à l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, permettra aux deux parties de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre les deux pays.

Elle sera également  "l'occasion d'un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun".

M. Sellal est accompagné d'une délégation composée de ministres et de chefs d'entreprises.

 

 

 

Mardi, 12 Janvier 2016 09:44

Sellal à Berlin pour une visite officielle à l'invitation de la Chancellerie allemande

 

Sellal à Berlin pour une visite officielle à l'invitation de la Chancellerie allemande

BERLIN - Le premier ministre, Abdelmalek Sellal, est arrivé mardi à Berlin pour une visite officielle en Allemagne à l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel.

M. Sellal doit s'entretenir dans la matinée avec Norbert Lammert, président du Parlement allemand (Bundestag).

Le Premier ministre doit en outre prendre part à la séance inaugurale du forum d'affaires algéro-allemand destiné à "identifier les opportunités susceptibles de favoriser les partenariats entre les opérateurs économiques des deux pays".

Après la cérémonie d'ouverture, le Vice-chancelier fédéral, ministre fédéral de l'Economie et de l'Energie, M. Sigmar Gabriel, rendra visite au Premier ministre.

Il est prévu également un déjeuner de travail avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, suivi d'une conférence presse.

A l'issue de cette conférence, M. Sellal aura une audience avec le Président fédéral, M. Joachim Gauk et s'entretiendra dans l'après midi avec le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, permettra aux deux parties de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre les deux pays. Elle sera également  "l'occasion d'un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun".

M. Sellal est accompagné d'une délégation composée de ministres et de chefs d'entreprises.

 

 

 

Lundi, 11 Janvier 2016 16:12

 

Sellal à Berlin: évaluation "globale" de la coopération entre l'Algérie et l'Allemagne

 

Sellal à Berlin: évaluation "globale" de la coopération entre l'Algérie et l'Allemagne

 

BERLIN- Le Premier ministre Abdelmalek Sellal, effectuera mardi une visite officielle en Allemagne à l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel, a-t-on indiqué lundi auprès des services du Premier ministre.

"A l'invitation de la Chancelière de la République fédérale d'Allemagne  Angela Merkel, le Premier ministre,  Abdelmalek Sellal, effectuera une visite officielle à Berlin (Allemagne), le mardi 12 janvier 2016", a précisé un communiqué des services du Premier ministre.

Cette visite d'une journée, qui s'inscrit dans le cadre des consultations politiques, permettra aux deux responsables de procéder à une évaluation "globale" des relations bilatérales et de l'état de la coopération entre les deux pays, ajoute la même source, précisant, en outre, que cette visite sera "l'occasion d'un échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun".

La coopération algéro-allemande s'est distinguée, ces dernières années, notamment par un échange régulier de visites de haut niveau entre les deux pays, dont celle effectuée en décembre 2010 par le président de la République,  Abdelaziz Bouteflika à Berlin, celle effectuée en Algérie par l'ancien président fédéral, Horst Kohler, en novembre 2007 et par la visite de la Chancelière Angela Merkel, en juillet 2008.

La coopération entre l'Algérie et L'Allemagne a été marquée par la création d'une commission économique mixte algéro-allemande, en décembre 2010, dont la première session s'est tenue en 2011 à Berlin.

En 2014, un groupe parlementaire d'amitié Algérie-Allemagne avait été installé à Alger afin de coordonner les positions des deux pays sur les grands dossiers d'intérêt commun.

Durant la même année, un mécanisme de consultation de haut niveau avait été mis en place entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, pour consolider le dialogue politique entre l'Algérie et l'Allemagne.

En marge de cette visite, le Premier ministre prendra part à la séance inaugurale d'un forum d'affaires destiné à "identifier les opportunités susceptibles de favoriser les partenariats entre les opérateurs économiques des deux pays".

Selon le site officiel de la Chambre algéro-allemande de Commerce et d'Industrie (AHK/Algérie), M. Sellal présentera, lors de cette visite, un rapport sur le développement économique actuel de l'Algérie.

Les travaux du forum seront présidés par M. Sellal et le Secrétaire d'Etat parlementaire du ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie, M. Uwe  Beckmeyern, a annoncé le Forum des chefs d'entreprises (FCE) sur son site officiel.

Au programme de ce Forum, il est prévu, notamment, la tenue d'une séance plénière suivi d'une réunion B2B (Business to Business) dans les secteurs de la mécanique, la sous-traitance automobile, l'électronique, l'électrique, l'agro-industrie, du transport maritime et ferroviaire, de la construction navale, de l'énergie renouvelable, de la Pétrochimie et chimie industrielle et matériaux de construction.

Le Premier ministre sera accompagné d'une délégation ministérielle.

 

 

 

Lundi, 28 Décembre 2015 13:08

 

Khebri invite les entreprises allemandes à investir dans l'énergie en Algérie

 

Khebri invite les entreprises allemandes à investir dans l'énergie en Algérie

ALGER - Le ministre de l'Energie, Salah Khebri, a reçu, lundi, l'ambassadeur d'Allemagne à Alger, Gotz Lingenthal, avec qui il a eu un entretien sur la coopération énergétique, tout en invitant les entreprises allemandes à investir dans le domaine énergétique en Algérie.

Durant cette rencontre tenue au siège du ministère de l'Energie, les deux parties ont passé en revue l'état des relations de coopération entre l'Algérie et l'Allemagne dans le domaine de l'énergie et les perspectives de coopération, indique un communiqué du ministère.

Le ministre et l'ambassadeur allemand se sont félicités du renforcement de la coopération par la signature, en mars 2015, de la Déclaration d'intention commune pour un partenariat énergétique algéro-allemand.

Dans ce sens, ils ont souligné l'importance de la mise en oeuvre de cette Déclaration à travers des projets concrets notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

En outre, ajoute le communiqué, M. Khebri a invité les entreprises allemandes à explorer les opportunités d'investissement dans le secteur énergétique en Algérie.

A rappeler que la Déclaration d'intention pour un partenariat énergétique algéro-allemand vise le renforcement des relations bilatérales dans le domaine de l'énergie à travers l'instauration d'un dialogue de haut niveau sur les différentes thématiques de politique énergétique, le développement des énergies renouvelables, l'amélioration de l'efficacité énergétique et la protection de l'environnement.

L'exploration et la production d'hydrocarbures, la promotion de partenariats industriels inter-entreprises et la formation initiale et continue, sont également des domaines privilégiés de coopération à renforcer entre l'Algérie et l'Allemagne.

Pour assurer la mise en oeuvre des axes de coopération fixés par les deux parties et pour un suivi régulier, les deux pays avaient convenu de mettre en place un Comité de pilotage ainsi que des groupes de travail  thématiques.