«Au moment où nous célébrons les Gloires de notre pays en cette journée nationale du Chahid, notre peuple s'apprête à une autre échéance électorale pour élire ses représentants à l'Assemblée populaire nationale (APN) et je voudrais saisir cette occasion pour exhorter les enfants de mon pays à exercer leur droit pour choisir leurs représentants en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la Constitution et la Loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain. Le recouvrement de la souveraineté et de notre droit à présider aux destinées de notre pays et la liberté de notre décision individuelle et collective de choisir nos représentants sont le fruit de lourds sacrifices consentis par un million et demi de Chahid, morts pour que vive l'Algérie et pour que ses enfants puissent jouir des bienfaits de la liberté et de l'indépendance.»

 

SE le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika (19/02/2017)

 

 

 

 

ELECTIONS DU 4 MAI 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appel à se rendre massivement aux urnes.

 

         «Au moment où nous célébrons les Gloires de notre pays en cette journée nationale du Chahid, notre peuple s'apprête à une autre échéance électorale pour élire ses représentants à l'Assemblée populaire nationale (APN) et je voudrais saisir cette occasion pour exhorter les enfants de mon pays à exercer leur droit pour choisir leurs représentants en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la Constitution et la Loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain. Le recouvrement de la souveraineté et de notre droit à présider aux destinées de notre pays et la liberté de notre décision individuelle et collective de choisir nos représentants sont le fruit de lourds sacrifices consentis par un million et demi de Chahid, morts pour que vive l'Algérie et pour que ses enfants puissent jouir des bienfaits de la liberté et de l'indépendance.»

 

SE le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika (19/02/2017)

 

 

 

 

*  COMMENT VOTER ?

 

*  COMMENT SE PORTER CANDIDAT ?

 

*  RECUEIL DE TEXTES

 

*  DATE DU SCRUTIN SUR LE TERRITOIRE NATIONAL

 

*  AU NIVEAU DE NOS REPRESENTATIONS DIPLOMATIQUES

 

*  RECUEIL DE TEXTES

 

*  TEXTES JURIDIQUES RELATIFS A LA HAUTE INSTANCE DE SURVEILLANCE DES ELECTIONS

*   LOI ORG 16-11

*   DECRETS PRESIDENTIELS

*   DÉCRETS EXECUTIFS

 

 

تنصيب الهيئة العليا المستقلة لمراقبة الانتخابات

 

تنصيب الهيئة العليا المستقلة لمراقبة الانتخابات

 

 

 

*        TEXTES JURIDIQUES RELATIFS AU REGIME ELECTORAL

 

 

 

Guides

 

 

 

·         GUIDE DE L'ELECTEUR

·         GUIDE DES PERSONNELS D'ENCADREMENT DES CENTRES DE VOTE

·         GUIDE DES PERSONNELS D'ENCADREMENT DES BUREAUX DE VOTE

·         GUIDE DES REPRESENTANTS DES CANDIDATS

 

Législatives 2017 / Informations/ Médias

 

mardi, 25 avril 2017 10:56   APS

L'appel de Sellal à voter en masse et les déclarations de Louh et Derbal largement repris par la presse nationale

L'appel de  Sellal à voter en masse et les  déclarations de Louh et Derbal largement repris par la presse nationale

 

ALGER-  L'appel lancé par le Premier ministre Abdelmalek  Sellal lors de sa visite de travail à Batna d'aller voter massivement le 4  mai prochain ainsi que les déclarations du président de la Haute instance  indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal et du ministre de la Justice, garde des Sceaux Tayeb Louh, sur les élections  législatives, ont été largement repris par la presse nationale paraissant  ce mardi au 17e jour de la campagne électorale.

 

La Nouvelle République qui a titré sur les prochaines élections  législatives a repris l'appel du Premier ministre à  Batna : "Notre rendez-vous à tous est le 4 mai prochain pour prouver, une  nouvelle fois, notre amour à notre patrie et notre totale disponibilité à  oeuvrer pour la développer".

 

Le journal El Moudjahid est allé dans le même sens en liant le rendez-vous  du 4 mai à la stabilité du pays. La publication a ainsi mis en exergue les  propos de M. Sellal à ce sujet quand il a déclaré que "le peuple algérien  est sage et intelligent et sait très bien où réside son intérêt.

 

Il ne  tient surtout pas à s'aventurer en remettant en cause la souveraineté et la  stabilité dont il jouit  après avoir payé un lourd tribut".

 

Le Soir d'Algérie a abondé dans le même sens quand il a repris les propos  du Premier ministre, soulignant que la voie à emprunter le 4 mai prochain  relevait de "la ligne nationaliste authentique".

 

Le quotidien arabophone El Khabar a également axé sur les déclarations de  M. Sellal qui a relevé "la souveraineté du peuple dans sa décision", tout  en insistant sur un vote massif le jour du scrutin, alors que le journal  Echourouk a axé son commentaire sur le volet social et économique du discours du Premier ministre à Batna, notant que M. Sellal a réaffirmé la  politique social du gouvernement et le refus de recourir à l'endettement  extérieur.

 

Pour ce qui est de la campagne électorale proprement dite, le Jeune  Indépendant a relevé que les partis politiques décrètent la mobilisation  générale au moment où La Tribune a estimé qu'à une semaine de la fin de la  campagne électorale, "les discours des partis sont sans grands changements.

 

Dans sa rubrique "Carnet de campagne", le quotidien l'Expression qui  relate les activités partisanes des formations politiques, a estimé que ces  partis "tentent de convaincre", alors qu'El Watan a focalisé sur "la guerre  de positionnement" entre les partis du Front de libération nationale et le  Rassemblement national démocratique.

Par ailleurs, la presse nationale a largement commenté les déclarations du  président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections  (HIISE), Abdelwahab Derbal qui était en visite d'inspéction à Médéa. Cité  par le journal Echaab, M. Derbal a déclaré que "la loi et la législation sont respectées dans leur intégralité", assurant  qu' "aucune entorse n'est venue entacher, pour l'heure, le bon déroulement  de la campagne électorale".

 

La même publication a ajouté que le président de la HIISE a assuré que  son instance "veillera à l'application et au respect strict de la loi et  que toutes les parties engagées dans les élections seront traitées sur le  même pied d'égalité".

 

Enchainant sur les propos tenus par le ministre de la Justice, grade des  Seaux, Tayeb Louh, devant les magistrats et les avocats à Mascara où il  était en visite d'inspection, le journal El Moudjahid a repris les  déclarations du ministre selon lesquelles "la supervision du scrutin du 4  mai prochain par la justice est une garantie de la crédibilité et de  l'intégrité de ces législatives".

 

Il a relevé que les prochaines élections revêtent une grande importance  pour le pays du fait qu'elle soient la première échéance électorale à être  organisée conformément aux dispositions de la Constitution amendée en 2016.

 

 

lundi, 24 avril 2017 09:49   APS

Les déclarations de Derbal sur le déroulement de la campagne électorale mises en exergue par la presse nationale

 

Les déclarations de Derbal sur le déroulement de la campagne électorale  mises en exergue par la presse nationale

ALGER - Les déclarations du président de la Haute  instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelouahab  Derbal, au forum du quotidien El-Moudjahid, sur le déroulement de la  campagne électorale pour les législatives du 4 mai, ont a été largement  commentées par la presse nationale paraissant lundi.

 

Pour le quotidien El-Moudjahid, l'intervention de M. Derbal, qui est  intervenue au 15ème jour de la campagne électorale "a été l'occasion de  faire le point et surtout d'apporter des réponses à de nombreuses  interrogations notamment, celle qui a suscité une grande polémique à savoir  l'absence des photos de candidates sur certaines affiches".

 

Le quotidien a également mis en exergue les affirmations de M. Derbal  quant au déroulement de la campagne "dans la sérénité et que les choses se  sont bien passées jusque-là", reconnaissant, toutefois que les cas de  saisines enregistrés "se limitent à des dépassements mineurs et au niveau  local".

 

"Le quotidien d'Oran" est également revenu sur les déclarations de M.  Derbal qui a affirmé que les irrégularités constatées lors de la campagne  électorale "ne sont pas graves et ne discréditent en aucun cas le processus  électoral".

 

Concernant l'absence de photos de certaines candidates sur des affiches,  le journal a indiqué que le président de la HIISE a expliqué cette état de  fait "par la pudeur de certaines candidates ou par l'attitude de leurs  époux, notamment ceux de l'intérieur du pays qui refusent que le visage de leurs femmes candidates soit dévoilé dans les lieux publics", relevant  également existence d'un vide juridique concernant cette question. D'autres quotidiens, comme Le Soir d'Algérie, ont mis en exergue le  "faible engouement" des citoyens constaté durant les deux premières  semaines de la campagne électorale en dépit d'une "intense activité" des  leaders des formations politiques.

 

"Les activités partisanes se sont en effet multipliées ces derniers   jours, les chefs des partis politiques sillonnant le territoire national  afin de convaincre les populations locales à s'exprimer lors du scrutin législatif, premier rendez-vous électoral après la révision de la  Constitution en février 2016", a noté le même journal, relevant, toutefois,  que la campagne électorale "peine toujours à emballer les citoyens qui se  montrent moins enthousiasmés par les programmes proposés et les promesses  faites par les partis politiques".

 

Le même constat a été fait par le journal Liberté qui a estimé que  "plusieurs partis au cours de cette campagne électorale ont péché par des  généralités participant au peu d'engouement des Algériens pour ces  législatives".

 

Le quotidien arabophone "Echâab" est revenu sur les déclarations du  ministre de la Communication, Hamid Grine concernant la couverture  médiatique du scrutin et les opérations de dépouillement le 4 mai prochain  et qui ne concerneront, selon ses explications, que les médias publics et  les chaines privées accréditées, précisant avoir reçu une quarantaine de  demande pour l'accréditation de journalistes étrangers pour la couverture  des législatives.

 

Concernant le déroulement de la campagne électorale, le même quotidien a  indiqué que la plupart des partis politiques seront au rendez-vous au cours  de cette dernière semaine avec les citoyens de la capitale pour les  convaincre de la pertinence de leurs programmes et d'aller voter  massivement le 4 mai prochain.

 

Pour sa part le quotidien "El Massa" (arabophone) a indiqué que les  partis ont réservé le 15ème jour de la campagne électorale pour présenter  leurs solutions aux différentes préoccupations des citoyens et pour relever  les défis qui se posent au pays en mettant en exergue les capacités et les  compétences de leurs candidats.

 

De son côté, le quotidien arabophone "El Khabar" est revenu sur  les déclarations de M. Derbal qui a affirmé que l'appel des imams aux  citoyens d'aller voter massivement le jour du scrutin était "normal" et  qu'une large participation aux législatives serait un message fort que le  peuple algérien adressera à l'étranger.

 

lundi, 24 avril 2017 19:41  APS

Le parlement arabe salue le climat démocratique et le souci de l'Etat algérien d'assurer la régularité des échéances électorales

Le parlement arabe salue le climat démocratique et le souci de l'Etat algérien d'assurer la régularité des échéances  électoralesPhoto APS archives

LE CAIRE - Le Parlement arabe a salué "le climat démocratique" qui règne entre les partis politiques en lice pour les  législatives du 4 mai prochain et le souci de l'Etat algérien d'assurer la régularité et la transparence de ces échéances électorales "pour l'élection d'un parlement pluraliste".

 

Au terme des travaux de la 5e réunion de la deuxième session ordinaire du Parlement arabe, clôturés lundi au Caire, le Parlement arabe a rendu public un communiqué sur les élections législatives, dans lequel il salue "le souci de l'Etat algérien d'assurer la transparence et la régularité des élections à travers la mise en place de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE)".

 

Le Parlement arabe a valorisé en outre "les efforts soutenus du gouvernement algérien pour garantir l'élection d'un parlement pluraliste, représentant les diverses franges sociales et orientations politiques", exprimant le vœu de voir parachevée l'édification de cet édifice législatif, pour "être le représentant réel du peuple algérien et le porte-voix de ses ambitions et ses aspirations".

A ce titre, le Parlement arabe a salué "le climat démocratique et la compétition fraternelle qui règnent entre tous les courants politiques en lice pour ces législatives" et qui mettent en évidence, ajoute le communiqué, "un engagement national et une maturité politique sous tendue par une longue expérience démocratique".

 

Le Parlement arabe a indiqué, dans ce sens, suivre "avec intérêt et satisfaction" les réalisations successives de l'Algérie sur la voie de la consolidation de sa sécurité, sa stabilité et la prospérité de son peuple, et ce, à travers "les préparatifs de la nouvelle étape du processus démocratique parachevant l'édification de l'Etat de droit, en l'occurrence l'organisation des élections législatives prévues le 4 mai 2017 " en tant que "nouveau jalon dans le processus des grandes réformes initiées par le président de la république, Abdelaziz Bouteflika".

 

A cette occasion l'institution parlementaire arabe appelle l'ensemble du peuple algérien à contribuer au succès de cette importante échéance électorale, "comme il a fait lors des rendez-vous décisifs de l'histoire du pays", et ce, en vue de mettre à profit les acquis nationaux réalisés grâce à des initiatives efficientes", à l'instar des révisions de la Constitution  approuvées par le Parlement algérien, et qui "ont concrétisé les ambitions du peuple en permettant l'accès de la femme à la vie politique et le soutien de son rôle dans les institutions législatives et assemblées locales, la consolidation de la liberté d'expression et des libertés individuelles et collectives, la liberté d'investir, ainsi que la diversification de l'économie", ajoute le même communiqué.

 

 

dimanche, 23 avril 2017 20:21  APS

Toute manipulation des résultats des élections est "une trahison envers la Constitution et la patrie"

Toute manipulation des résultats des élections est "une trahison envers la Constitution et la patrie"Photo-APS

ALGER - Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelouahab Derbal, a appelé, dimanche à Alger, à ne pas "remettre en cause la régularité des élections" et éviter de "transposer les accumulations du passé", estimant que toute manipulation des résultats serait "une trahison envers la Constitution et la patrie".

 

Invité du forum du quotidien "El Moudjahid", M. Derbal a appelé à ne pas "remettre en cause la régularité des élections" et éviter de "transposer les accumulations du passé", estimant que "toute manipulation des résultats dans le contexte international actuel compromettrait la stabilité du pays et serait une véritable trahison envers la Constitution et la patrie".

 

"Lorsque la régularité des élections est consacrée par un texte constitutionnel, quiconque tenterait de l'entamer commettrait une trahison à l'encontre de la patrie, car celui qui trahit la loi fondamentale du pays (la Constitution) porterait atteinte à l'intérêt suprême du pays", a-t-il poursuivi.

 

"En exprimant sa voix et en choisissant ses représentants en toute liberté, le peuple algérien adressera un message clair aux sceptiques aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays", ajoutant  que "le dernier mot revient au peuple" et "nul n'a le droit de manipuler sa voix".

Il a appelé, en outre, à rompre avec "le tabou de l'administration qui fraude", notant que "la création de la HIISE n'aurait pas été prévue dans la Constitution en l'absence d'une volonté en ce sens".

 

A une question sur l'utilisation des mosquées pour inciter les citoyens à participer en masse aux législatives, M. Derbal a estimé qu'il s'agit d'une pratique légale, d'autant, a-t-il dit, que la "mosquée fait partie de l'action associative". "Il est tout à fait normal que l'imam évoque la préservation de l'intérêt du pays", a-t-il ajouté.

 

Cependant, il est interdit par la loi que "la mosquée soit la tribune d'un courant ou d'un quelconque parti politique", estimant que l'Algérie n'était pas "un Etat laïc", et partant "il est du devoir de la mosquée et de l'imam de défendre l'intérêt du pays".

 

Concernant la nature des avis adressés par la HIISE aux candidats en lice pour les prochaines législatives, M. Derbal a indiqué qu'elles concernaient essentiellement la publicité pour les candidats dans la presse et l'interdiction de certaines interventions de candidats dans l'expression directe à la radio, car étant hors sujet.

 

Il a estimé que 980 listes représentaient un chiffre considérable et qu'il était normal d'enregistrer des dépassements. Cependant, tous les avis ont été pris en compte et c'est "un bon signe", a-t-il dit.

 

Au sujet de l'absence de photos de certaines candidates sur les affiches de certains partis, le président de la HIISE a précisé que la loi n'obligeait pas les partis à publier les photos de leurs candidats mais de présenter seulement un dossier complet du candidat avec ses photos jointes.

 

Dans ce cadre, il a rappelé le recensement de cas de fraude, dans trois wilayas, relatifs à la collecte des signatures, suite auxquels les procureurs généraux des wilayas concernés avaient été saisis et les responsables arrêtés.

 

S'agissant des ministres qui font la promotion des listes de leurs partis, M. Derbal a affirmé que la loi "interdit à tout responsable, quel que soit son poste, d'utiliser les moyens de l'Etat dans la campagne électorale", mais si ce responsable était militant dans un parti, il était habilité à le faire "en dehors de son ministère".

 

En prévision des Législatives du 4 mai prochain, le président de la HIISE a indiqué que 150 observateurs de la Ligue arabe, 150 autres de l'Union Africaine (UA) et 20 autres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) viendront en Algérie pour suivre le déroulement des élections.

 

samedi, 22 avril 2017 20:03   APS

Législatives : les partis appellent à voter en force pour la stabilité et l'unité du pays

Législatives : les partis appellent à voter en force pour la stabilité et l'unité du paysPhoto APS

ALGER - Les leaders de partis politiques engagés dans les élections législatives du 4 mai prochain ont appelé samedi dans leurs sorties publiques, les citoyens à voter en force afin de contribuer au succès de ce processus électoral et, par conséquent, garantir la stabilité du pays et son unité nationale.  

 

 

Le secrétaire général du parti Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbas, a appelé, à Mostaganem, au 14ème jour de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain, les citoyens à aller vote en masse le jour du scrutin.

 

 

Intervenant lors dun meeting populaire organisé au palais des sports du quartier de Tijdit, au chef-lieu de wilaya, Ould Abbes a assuré que le prochain scrutin sera  "transparent, démocratique et que toutes les voix seront respectées".

 

 

Il a mis laccent sur le programme du FLN, inspiré de celui du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui vise la prise en charge des couches démunies, des travailleurs, des agriculteurs et des étudiants, signalant que son parti £uvrait à remettre le flambeau aux jeunes.

 

 

Pour sa part, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) Ahmed Ouyahia a plaidé, à partir de Tipasa, pour lédification dun rempart pour la défense de lunité nationale et de lIslam malékite, des valeurs stables en Algérie depuis 14 siècles.

 

 

Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, qui était à Mascara, a appelé les jeunes à voter massivement pour "protéger et préserver leur avenir".

 

 

Estimant que les jeunes sont concernés plus que les autres par la participation au vote, il expliqué que seul le choix dhommes compétents et intègres aux institutions élues peut garantir un avenir prospère pour les jeunes. 

 

 

M. Touati qui a défendu lamélioration de la situation actuelle qui ne constitue pas une fatalité pour les Algériens, a mis en garde contre toute manœuvre menaçant le scrutin du 4 mai, comme lutilisation de largent sale lors de la campagne électorale et les fausses promesses.

 

 

Le Premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS), Abdelmalek Bouchafa, a indiqué, dans un rassemblement à Oran, que l'objectif de la participation de son parti à ces législatives, est de "semer l'espoir au sein de la société et de combattre la culture du désespoir".

 

 

De son côté, le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a proposé à Constantine "lélargissement du processus de la réconciliation nationale pour toucher toutes les victimes de la tragédie nationale".

 

 

Les représentants de lalliance Nahda-Adala-Bina, à savoir, Abdallah Djaballah et Mustapha Belmehdi, ont exhorté  à Annaba les citoyens à saisir loccasion des élections législatives pour opérer un changement devant permettre la construction dun "Etat républicain et social".

 

 

Pour sa part, le président Mouvement El-Bina, Mustapha Belmehdi, a appelé les citoyens à "ne pas boycotter les élections et à se mobiliser à travers une forte participation en accordant leur voix aux candidats de lUnion pour Nahda-Adala-Bina", en conseillant également aux électeurs de ne pas quitter les centres de vote jusquà lélaboration des procès-verbaux.

 

Le président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, a appelé les citoyens de la ville dOran à se sacrifier pour la démocratie afin de "sauvegarder la paix et la stabilité" dans le pays, estimant que la campagne électorale aborde son dernier tournant .

 

 

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), représentant de lalliance MSP- Front du changement (FC), Abderrezak Makri, a considéré à Biskra que le programme de lalliance devra permettre à lAlgérie datteindre lautosuffisance alimentaire en dix ans.

 

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Belabès, a souligné à Tizi Ouzou, que  le programme électoral de son parti propose la dissolution des daïras considérées comme des institutions "budgétivores dont on peut se passer", estimant que largent destiné à faire fonctionner les institutions sera récupéré et réparti sur les APC pour être réinjecté dans des projets de développement.

 

A Souk Ahras, le président du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), Mohamed Saïd, a plaidé en faveur de "la généralisation de lenseignement de Tamazight à travers le territoire national" mettant en garde contre son exploitation à des fins "tendancieuses".

 

Le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a plaidé à Chlef pour lédification dune 2eme République avec de nouvelles idées et une éthique politique attachée aux valeurs nationales, tout en promettant de combattre ceux qui veulent faire régner le trouble sur la scène politique et de lutter contre toute forme de violence verbale, pour asseoir une véritable éthique politique.

 

Le secrétaire général du parti El-Fadjr El-Djadid, Tahar Benbaïbeche, a appelé à Adrar pour une mobilisation de tous les Algériens afin daffronter les défis nationaux et régionaux, exhortant les électeurs à choisir le les programmes de développement adaptés aux aspirations du citoyen. 

 

Pour sa part, le président du parti Tajamoue Amal El Djazair (TAJ), Amar Goul, a affirmé à Djelfa que sa formation politique visait à rassembler tous les Algériens, tout en œuvrant à la cohésion et à lunité de la société.

 

A Skikda où elle a animé un meeting populaire, la SG du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a appelé les citoyens à être vigilants afin de mieux défendre leurs droits.

 

 

jeudi, 06 avril 2017 11:05 /APS

Le président Bouteflika met en congé les ministres candidats aux législatives du 4 mai

Le président Bouteflika met en congé les ministres candidats aux législatives du 4 mai

ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis en congé, à partir de samedi prochain, les ministres candidats aux élections législatives du 4 mai prochain, indique jeudi un communiqué de la présidence de la République.

 

Conformément aux dispositions de la Constitution, et notamment son article 93, Son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a, après consultation du Premier ministre, mis en congé à partir du samedi 8 avril 2017, Mesdames et Messieurs les ministres et ministre délégué, candidats aux élections législatives du 4 mai prochain, ajoute le communiqué.

 

M. le Président de la République a également chargé de l'intérim des ministres mis en congé, Messieurs les membres du Gouvernement ci-après:

 

-      M. Nourredine Boutarfa, ministre de l'Energie, chargé de l'intérim du ministère des Ressources en eau et de l'Environnement.

 

-      M. Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, chargé de l'intérim du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

 

-      M. Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, chargé de l'intérim du ministère des Relations avec le Parlement.

 

-      M. Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, chargé de l'intérim du ministère des Moudjahidine.

 

-      M. Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, chargé de l'intérim du ministère  des Travaux publics et des Transports.

 

Abdelwahab Derbal : plus de 300 observateurs internationaux attendus

05/04/2017 - 15:07 / APS

 

 

Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a indiqué mercredi à Alger, que plus de 300 observateurs internationaux de diverses organisations régionales et internationales étaient attendus en Algérie pour les législatives du 4 mai prochain.

 

"Tous les observateurs internationaux auxquels des invitations ont été adressées par voie diplomatique en prévision des législatives ont répondu favorablement. Ils seront entre 310 et 320 observateurs", a déclaré M. Derbal à la presse en marge de sa visite, en compagnie du ministre de la Communication, Hamid Grine, au Centre d'enregistrement audiovisuel.

 

"150 observateurs sont issus de la Ligue arabe, 150 autres de l'Union africaine (UA), une vingtaine de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), outre des observateurs de l'Union européenne (UE) et de l'ONU", a précisé M. Derbal.

 

Après avoir souligné le caractère "complémentaire" de l'opération électorale, il a salué l'"intérêt" accordé par le ministère de la Communication à l'enregistrement des interventions des candidats dans le cadre de la campagne électorale au niveau du centre réservé à cet effet, par "la mise à disposition de tous les moyens matériels et humains  nécessaires".

 

"Ceux qui s'adresseront au peuple à ce titre devront être à la hauteur de cet intérêt", a-t-il soutenu. APS 

 

 

Hamid Grine appelle les médias à fermer la porte aux voix appelant au boycott

04/04/2017 - 20:50 /APS

 

 

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a appelé mardi à Guelma les médias à "fermer la porte à toutes les voix qui appellent au boycott des prochaines élections législatives".

 

Animant une conférence de presse à luniversité 8 mai 1945 en marge de la 17ème conférence sur le thème "Connaître les médias, le citoyen a le droit à une information crédible", le ministre a estimé que "la presse ne doit pas constituer des haut-parleurs" pour les appels au boycott, soulignant que le journaliste doit faire montre de responsabilité et respecter les règles de professionnalisme et de déontologie.

 

"Fermer la porte à ces appels ne constitue pas une forme de dictature comme certains veulent le faire croire, mais rentre dans le cadre du programme de travail du ministère inspiré des orientations du Président la République visant à mettre sur pied une presse objective et intègre qui tient compte de lintérêt suprême de la patrie", a estimé M. Grine, relevant que des pays connus pour leurs traditions démocratiques comme la Suisse, la Belgique et lAustralie considèrent le vote comme une "obligation".

 

Le ministre a en outre réitéré son appel aux journalistes et travailleurs  des médias à séloigner des soupçons et ne pas se soumettre au pouvoir de  largent, estimant que "certains hommes riches veulent utiliser la presse pour démolir et non bâtir".

Saffirmant en tant que "ministre sans couleur politique", M. Grine a invité les citoyens à se diriger le 4 mai en force vers les urnes pour  faire entendre leur voix et exprimer leur amour pour lAlgérie même en mettant un bulletin blanc.

 

Dans son allocution douverture de la conférence ayant réuni les directeurs généraux de lagence Algérie presse service (APS) Abdelhamid  Kacha, de la Télévision algérienne, Toufik Khelladi, de la Radio algérienne, Chaâbane Lounakel, et de lEntreprise de télédiffusion algérienne (TDA), Chawki Sahnine, le ministre a insisté sur limportance du  travail journalistique qui recourt à des sources crédibles pour éclairer lopinion publique, estimant que "les réseaux sociaux ne constituent point une source encore moins un média".

 

Le directeur de la chaîne 3 de télévision, Amar Bourouisse, a donné à loccasion une conférence sur le reportage de proximité et son large impact sur les plans social et économique. APS 

 

 

 

Bedoui appelle les citoyens à participer en force aux Législatives

03/04/2017 - 15:12 APS

 

 

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a appelé les citoyens, lundi à Alger, à participer en force aux législatives du 4 mai prochain pour préserver la paix et la stabilité.

 

"A la veille des législatives, j'incite les citoyens à contribuer au succès de ce rendez-vous qui constitue pour les Algériennes et les Algériens la clé à même de préserver la sécurité et la stabilité du pays", a déclaré M. Bedoui lors de la cérémonie de remise des décisions d'affectation et des clés de logements AADL, en compagnie du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune.

 

Les législatives "nous offrent l'opportunité en tant qu'Algériens d'adresser un message fort pour dire que nous sommes solidaires et soucieux de la préservation de notre nation, notre stabilité et notre quiétude et que nous nous tenons aux côtés des institutions de l'Etat, à leur tête l'Armée nationale populaire (ANP) et les institutions sécuritaires, pour défendre notre chère patrie", a ajouté le ministre.

"Nous devons garder à l'esprit les crises et les tragédies que nous avons endurées et que nous n'aurions pu dépasser n'était le génie du président de la République qui a consacré les valeurs de paix et de réconciliation nationale dans le pays", a souligné M. Bedoui.  

 

Le ministre a, à cet égard, appelé à préserver les divers acquis  en vue de sauvegarder notre sécurité et stabilité ainsi que la quiétude des citoyens, afin que  nous puissions concrétiser tous les projets de développement.

En labsence de la sécurité et de la quiétude dont jouit actuellement le pays, il aurait été impossible de concrétiser les divers programmes de développement sur lensemble du territoire national, a-t-il ajouté.

 

Par ailleurs, M. Bedoui a salué les efforts déployés par les cadres du secteur  en vue de relever les défis majeurs dans le cadre du programme du président de la République et qui portent essentiellement sur lamélioration des conditions de vie du citoyen.

 

Il a affirmé que des centaines de milliers de logements, toutes formules confondues, sont distribués à travers le territoire national, ce qui constitue "un message fort à ladresse de tous ceux qui mettent en doute la concrétisation du programme de développement du président de la République, ajoutant que " tout sera mis en œuvre  pour que tous les Algériens demandeurs de logement puissent en bénéficier". APS

 

Législatives 2017 / Informations/ Médias

 

Législatives 2017 : la parole aux électeurs

03/04/2017 - 09:47  / APS

 

·            Législatives 2017 : la parole aux électeurs, reportage de Lotfi Sid de la radio Chaine 3

Quels changements attendent les Algériens des prochaines élections législatives ? Quelles sont, par ailleurs, les préoccupations dont ils espèrent que les députés quils éliront auront à cœur de concrétiser ?

Pour tenter de cerner les sujets auxquels ils sont les plus attentifs, la chaine 3 de la Radio Algérienne leur tend le micro.

Reportage de Lotfi Sid de la radio Chaine 3

 

 

mardi, 04 avril 2017 10:27  /APS

Législatives 2017: 12 listes électorales en lice dans la circonscription Amérique et reste de lEurope

 

WASHINGTON - Douze (12) listes de candidats aux élections législatives du 4 mai vont solliciter les voix des Algériens résidant dans la zone IV regroupant le continent américain et les pays européens sauf la France, a-t-on appris lundi auprès de lambassadeur dAlgérie à Washington, Madjid Bouguerra.

 

Le nombre de sièges à pourvoir dans cette circonscription électorale, dont le siège est à Washington DC, a été fixé à deux, selon le découpage électoral.

 

La représentation de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) siège également à Washington DC pour veiller à la probité des élections dans cette zone. Linstance y active déjà depuis février dernier, selon lambassadeur.

 

M. Bouguerra a relevé que les élections du 4 mai se tiendront dans un cadre législatif "totalement rénové" par la mise sur pieds de la HIISE et ladoption de la nouvelle loi électorale en 2016.

 

Le diplomate a expliqué que ces élections interviennent également dans un contexte politique nouveau marqué par la révision de la constitution, venue couronner un processus de réformes politiques importantes, initiées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, dans le but de consolider lEtat de droit et de renforcer lunité nationale.

 

Cest à ce titre que le président de la République a pris lengagement solennel que les élections législatives se tiendront "en toute honnêteté, impartialité et transparence", a relevé M. Bouguerra.

 

De son côté, lambassade dAlgérie à Washington sengage à mettre tout en œuvre pour permettre à la communauté nationale établie aux Etats Unies de participer à ce scrutin majeur, a-t-il ajouté.

 

A cet égard des bureaux de vote seront ouverts dès le 29 avril et jusquau 4 mai à Washington DC, Raleigh en Caroline du Nord, Denver (Colorado), Chicago (Illinois), Los Angeles et San Fransisco (Californie), Boston  (Massachusetts, Jersy city (New Jersey), New York (New York), Houston (Texas), Philadelphie (Pennsylvanie), Fort Lauderdale (Floride) et Ann Arbor (Michigan).

 

Le dépouillement se fera le 4 mai sur place conformément à la loi électorale dans les bureaux de vote, en présence des présidents et membres des bureaux de vote, des représentants des partis et des membres de la communauté.

 

Lambassadeur a noté que cette échéance électorale est "une autre opportunité qui permettra au pays de montrer quil est toujours aux rendez-vous de lhistoire", en appelant à la pleine participation de la communauté à ce scrutin.

 

"Sil est vrai que lAlgérie continue de faire face à des défis multiples, elle ne cesse davancer résolument sur la voie de laffirmation de la démocratie et du progrès", a-t-il souligné.

 

 

 

 

 

 

mercredi, 29 mars 2017 13:37  /APS

Législatives 2017 : L'UE, l'UA et l'OCI approuvent l'envoi d'observateurs en l'Algérie

Législatives 2017 : L'UE, l'UA et l'OCI approuvent l'envoi d'observateurs en l'Algérie

 

ALGER- Le président de la Haute instance indépendante  de surveillance des élections (HIISE), Abdelouahab  Derbal, a affirmé  mercredi à Alger que l'Union européenne (UE), l'Union africaine (UA) et  l'Organisation de la Coopération islamique (OCI) avaient approuvé l'envoi  d'observateurs internationaux à la demande de l'Algérie dans le cadre des  élections législatives du 4 mai, estimant que cette démarche était une  preuve de plus de la volonté de l'Algérie d'organiser des élections "libres  et régulières".

 

Dans une déclaration à l'APS en marge d'une réunion d'évaluation ayant  réuni les présidents des permanences de wilaya relevant de la HIISE, M.  Derbal a précisé que le "ministre d'Etat, ministres des Affaires étrangères  et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a adressé au nom de  l'Algérie une invitation à l'UE pour l'envoi d'observateurs dans le cadre  des prochaines législatives, une demande qui a été approuvée par cette  instance en tant que seule partie habilitée à fixer leur nombre et la date  de leur déplacement en Algérie".

 

"L'UA et l'OCI ont accepté également cette demande", a-t-il ajouté  rappelant que la Ligue arabe avait annoncé l'envoi de près de 110  observateurs qui se rendront en Algérie fin avril prochain.

 

Le responsable a souligné que les invitations adressées par l'Algérie à  ses instances internationales dénotaient sa volonté de garantir des élections  "régulières et crédibles", conformément à la dernière Constitution amendée.

 

 

Concernant le lien entre les plages horaires consacrées par certains  médias audiovisuels nationaux et le l'importance du nombre de candidats, ce  qui constitue pour certains partis politiques "un parti pris en faveur des  grandes formations (pro-Gouvernement), M. Derbal a estimé qu'il était  inconcevable qu'un parti qui participe dans un nombre limité de wilayas  bénéficie de la même plage horaire accordée au parti présent au niveau de  toutes les circonscriptions électorales.

 

La Haute instance indépendante de surveillance des élections veille à  l'élaboration d'un programme de "distribution équitable" des plages  horaires consacrées à l'intervention des candidats et représentants des  partis politiques via les médias  audiovisuels, en œuvrant à son  application dans le cadre de la campagne électorale dont le lancement est  prévu en avril.

 

 

Concernant les saisines parvenues à la HIISE, M. Derbal a évoqué  celles relatives aux listes électorales dont le nombre "ne dépasse pas 7  sur l'ensemble des communes", ajoutant que le champ restait ouvert pour ce  type de saisines.

 

"Cependant, les saisines relatives aux signatures sont plus importantes,  ce qui est tout à fait normal vu que le nombre de signatures peut atteindre  des centaines de milliers", a-t-il affirmé.

 

Il a indiqué, en outre, que "l'utilisation d'une application informatique  permettant d'identifier la personne signataire dès l'introduction de sa  date de naissance a permis l'annulation de plusieurs signatures.

 

 

 

 

mercredi, 29 mars 2017 14:57

Législatives 2017: la HIISE enregistre des vides juridiques à combler ultérieurement

Législatives 2017: la HIISE enregistre des vides juridiques à combler ultérieurementPhoto-APS

ALGER - Le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des Elections (HIISE), Abdelouahab Derbal, a affirmé mercredi à Alger que des vides juridiques avaient été enregistrés notamment en ce qui concerne les délais de certaines étapes du processus électoral, à combler ultérieurement.

 

M. Derbal qui présidait la première réunion d'évaluation des chefs de permanences de wilaya relevant de la HIISE, a précisé que cette dernière avait enregistré nombre de "vides juridiques soulevés par certains candidats aux prochaines législatives, à combler ultérieurement".

 

Il s'agit notamment des délais fixés pour la collecte de signatures et ceux du recours au tribunal administratif pour trancher les recours, ce qui exige, selon M. Derbal "davantage de traitement juridique".

 

M. Derbal a donné aux chefs des permanences de wilaya, une série de directives affirmant que la HIISE "est un allié naturel de toute partie qui veut concourir à un processus électoral régulier", qu'il s'agisse de l'Administration ou des partis politiques.

 

Il a appelé à "ne pas exploiter la qualité de membre de l'Instance à des fins personnelles, au service d'un parti donné ou au  profit de certaines idéologies".

 

La HIISE est, très vite, devenue "une référence pour tous les partenaires du processus électoral et un refuge aussi bien pour les candidats que pour les représentants des partis et des listes indépendantes", ce qui constitue un "indicateur positif" de son bon fonctionnement, a ajouté M. Derbal qui s'est félicité de la manière dont l'Instance gère les saisines et les plaintes déposées par les candidats et les partis politiques.

Les saisines et les plaintes ont été traitées "légalement tout en veillant à faire la distinction entre celles qui s'articulent autour de la régularité des procédures légales et celles motivées par l'engouement irréfléchi à la candidature".

 

D'autre part, M. Derbal a appelé à élargir le champ d'interaction avec les médias pour "inculquer la culture du dialogue serein et responsable loin du sensationnel".

 

 

 

Législatives du 4 mai: Medelci reçoit le président de la mission des observateurs de la Ligue arabe

 

27 Mar 2017  APS

ALGER - Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci a reçu lundi à Alger la présidente de la mission des observateurs de la Ligue des Etats arabes pour les législatives du 4 mai  prochain, Hadia Sabri, a indiqué un communiqué du Conseil. 

 

 Lors de cette rencontre, M. Medelci a  "évoqué les missions du Conseil  constitutionnel et son rôle dans le processus des élections législatives et répondu aux différentes interrogations de la délégation de la Ligue arabe à ce sujet", a précisé la même source. 

 

 

lundi, 27 mars 2017 15:48  APS

Législatives du 4 mai: 100 observateurs dépêchés par la Ligue arabe

Législatives du 4 mai: 100 observateurs dépêchés par la Ligue arabe

ALGER - Pas moins de cent (100) observateurs seront dépêchés en Algérie par la Ligue des Etats arabes à la fin du mois en cours en prévision des législatives du 4 mai, a indiqué la Directrice du Secrétariat des Affaires des élections à la Ligue arabe, l'ambassadrice Hadia Sabri.

 

Dans une déclaration à l'issue d'une réunion en compagnie d'une mission de la Ligue arabe avec le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des Elections (HIISE), Abdelouahab Derbal, Mme. Sabri a indiqué que sa venue en Algérie s'inscrivait dans le cadre du "suivi des procédures entreprises pour élaborer et préparer les élections législatives prévues pour le 4 mai", soulignant que les autres membres de la délégation composée de "100 à 110 observateurs seront dépêchés vers la fin du mois en cours".

 

L'ambassadrice a indiqué que "le choix de ces observateurs sera effectué sur la base d'un ensemble de critères, à l'instar de la compétence, l'expérience et l'âge", ajoutant que "ces observateurs seront répartis sur les 48 wilayas du pays conformément au planning défini", notant que la délégation comportera différentes nationalités arabes.

 

A noter que les prochaines échéances électorales seront marquées par la participation de 12.591 candidats répartis à travers 1.088 listes, dont 797 représentant 63 partis, 163 pour les indépendants et 128 représentant trois  alliances.

 

 

 

samedi, 25 mars 2017 18:08

Législatives du 4 mai: la HIISE organise le tirage au sort pour la numérotation nationale unifiée des listes de candidats

Législatives du 4 mai: la HIISE organise le tirage au sort pour la numérotation nationale unifiée des listes de candidatsPhoto APS

ALGER - La Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a organisé samedi à Alger le tirage au sort relatif à  la numérotation nationale unifiée des listes des candidats aux élections législatives du 4 mai.

 

Le tirage au sort, organisé en application de la loi organique n 10-16  portant régime électoral (article 35) et du décret exécutif n 17-58  (article 3), a été présidé par les deux vice-présidents de la HIISE, MM. Moussa Yaakoub et Brahim Boudoukha, en présence des présidents ou représentants des partis politiques en lice.

 

La numérotation nationale unifiée des listes électorales vise à permettre aux électeurs d'identifier les listes, a précisé M. Moussa Yakoub, soulignant que "c'est la pratique en vigueur dans tous les régimes électoraux à travers le monde".

 

Le tirage au sort a donné lieu à la numérotation suivante: 

 

- Parti de l'équité et de la proclamation (PEP)...........12

- Parti de la liberté et de la justice (PLJ)...........14    

- Mouvement démocratique et social (MDS)...........24

- Parti El Karama...........32

- Mouvement populaire algérien (MPA)...........33

- Front national pour les libertés (FNL)...........39

- Front démocratique libre (FDL)...........3

- Parti Fajr el-Jadid (PFJ)...........28

- Union des forces démocratiques et sociales (El Ittihad)...........30

- Front des citoyens libres (FCL)...........2

- Front national algérien (FNA)...........1

- Parti algérien vert pour le développement (PAVD)...........47

- Front de la bonne gouvernance (FBG)...........45

- Parti des Jeunes (PJ)...........38

- Mouvement de l'entente nationale (MEN)...........37

- Parti socialiste des travailleurs (PST)...........13

- Front national des indépendants pour la concorde (FNIC)...........21

- Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD)...........20

- Front des forces socialistes (FFS)...........23

- Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD)...........22

- Mouvement national d'espérance (MNE)...........53

- Rassemblement patriotique républicain...........4

- Mouvement pour la jeunesse et la démocratie (MJD)...........25

- Front de libération national (FLN)...........34

- Front algérien pour le développement, la liberté et la justice 

   (FADLJ)...........27

- Parti du renouveau et du développement (PRD)...........15

- Mouvement national des travailleurs algériens (MNTA)...........31

- Front du militantisme national (FMN)...........46

- Front de l'Algérie nouvelle (FAN)...........35

- Union nationale pour le développement (UND)...........40

- Mouvement national pour la nature et le développement (MNND)...........50

- Parti de la victoire nationale (PVN)...........10

- Parti de la voie authentique (PVA)...........11

- Forum de l'Algérie de demain (El Manber)...........16

- Mouvement El-Islah...........42

- Rassemblement national démocratique (RND)...........17

- Union Ennahda-Adala-Bina...........9

- Parti de l'unité nationale et du développement (PUND)...........29

- Front national pour la justice sociale (FNJS)...........19

- Front El-Moustakbal...........43

- Union pour le rassemblement national (URN)...........44

- Parti du médiateur politique (El Wassit)...........48

- Ahd 54...........8

- Front des jeunes démocrates pour la citoyenneté (FJDC)...........41

- Tajamou Amal El Jazair (TAJ)...........18

- Front national de l'authenticité et des libertés (FNAL)...........6

- Rassemblement algérien (RA)...........52

- Parti du renouveau algérien (PRA)...........36

- Alliance nationale républicaine (ANR)...........7

- Alliance el-feth...........49

- Alliance Mouvement de la société pour la paix (MSP)-Front du changement (FC)...........26

- Parti des travailleurs (PT)..........5

- Mouvement el-Infitah...........51

 

 

Le nombre de candidats aux prochaines législatives a atteint 12.591 candidats répartis sur 1.088 listes dont 797 représentant 63 partis, 163 listes d'indépendants et 128 listes pour trois alliances.

 

 

 

 

 

 

mercredi, 22 mars 2017 11:04 / APS

Législatives: le tirage au sort relatif à la numérotation nationale unifiée des listes des candidats samedi

Législatives: le tirage au sort relatif à la numérotation nationale unifiée des listes des candidats samedi

 

ALGER - La Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), a affirmé mardi à Alger que le tirage au sort relatif à la numérotation nationale unifiée des listes des candidats serait organisé samedi prochain, a indiqué mardi un communiqué de la HIISE.

 

"En application de la loi organique N 10-16 portant régime électorale, en son article 35 et du décret exécutif N 17-58, article 3, la présidence de la HIISE invite les dirigeants des partis politiques ou leurs représentants participant aux échéances électorales du 4 mai 2017 à assister au tirage au sort relatif à la numérotation nationale unifiée des listes des candidats, prévu samedi 25 mars 2017 à 11:00", précise le communiqué.

 

Le tirage au sort aura lieu au siège de la permanence de wilaya de la HIISE de la wilaya d'Alger, a indiqué le communiqué.

 

L'article 35 de la loi relative au régime électoral stipule que les listes de candidature à l'élection de l'Assemblée populaire nationale et des assemblés populaires communales et de wilaya "sont disposées selon un ordre établi par tirage au sort par la HIISE".

 

 

Le décret exécutif 17/58 fixe le libellé et les caractéristiques techniques du bulletin de vote à utiliser pour l'élection des membres de l'Assemblée populaire nationale.

Le bulletin de vote doit comporter la nature de l'élection, la circonscription électorale et la date de l'élection.

Le nombre des candidats aux prochaines législatives a atteint 12.591 candidats répartis sur 1.088 listes dont 797 représentant 63 partis, 163 listes indépendantes et 128 listes pour trois alliances.

 

Le nombre de candidats (hommes) est de 8.646 candidats (68,67%) et celui des candidates est de 3.945 femmes (31,33%).

 

lundi, 20 mars 2017 15:05 -  APS

Législatives: le délai des recours relatifs aux candidatures s'achève ce lundi

ALGER - Le délai imparti pour que les tribunaux administratifs tranchent sur les recours introduits par les partis politiques et les indépendants, à propos des candidatures aux  élections législatives du 4 mai prochain ayant fait l'objet d'une décision de rejet, s'achève ce lundi.

 

Aux termes de la loi organique relative au régime électoral du 25 août 2016, le rejet d'une  candidature ou d'une liste de candidats "doit être dûment motivé, selon le cas, par décision du  wali, ou du chef de la représentation diplomatique ou consulaire".

 

L'article 98 de cette loi stipule à son troisième alinéa que "la décision de rejet peut faire  l'objet d'un recours auprès du tribunal administratif territorialement compétent dans un délai de  trois (3) jours francs, à partir de la date de sa notification".

 

Ce délai est de 5 jours pour les candidats des circonscriptions électorales à l'étranger et doit  être introduit auprès du tribunal administratif d'Alger.

 

Selon le même article, "le tribunal administratif statue dans un délai de cinq (5) jours francs, à  compter  de la date d'enregistrement du recours" et "le jugement rendu est notifié immédiatement, par tous  les moyens légaux, aux parties concernées, selon le cas, au wali ou au chef de la représentation diplomatique  ou consulaire, pour exécution", sachant que "le jugement n'est susceptible d'aucune voie de recours".

 

L'article 99 dispose que "dans le cas de rejet de candidatures au titre d'une liste, de nouvelles  candidatures peuvent être formulées dans un délai n'excédant pas le mois précédant la date du scrutin".

 

Selon les chiffres fournis par le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, le nombre  de listes de candidats aux élections législatives est de 1.088, réparties comme suit: 797 listes  présentées par 63 partis, 163 listes d'indépendants et 128 listes issues d'alliances.

 

Le nombre de candidats s'élève à 12.591, soit 8.646 hommes (68,67%) et 3.945 femmes (31,33%). L'âge de la majorité des candidats (64,21 %) se situent entre 31 et 50 ans et 55,91 % ont un niveau universitaire.

 

Le parti du Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND) et  Tajamou Amal El Jazair (TAJ) sont les seules formations politiques à avoir présenté des listes dans  les 48 wilayas du pays et les 4 circonscriptions électorales à l`étranger.

 

Le corps électoral s'élève à 23.276.550 électeurs, dont 956.534 électrices et électeurs issus de la  communauté nationale à l'étranger. Il devait être "définitivement arrêté" après la période de  recours, qui s'est achevée le 19 mars.

 

La campagne électorale se déroulera du 9 au 30 avril. 4.734 espaces publics ont été réservés  à l'animation des meetings.

 

dimanche, 19 mars 2017 15:39  / APS

Législatives 2017: Bedoui souligne l'impartialité de l'administration à l'égard de tous les candidats

 

Législatives 2017: Bedoui souligne l'impartialité de l'administration à l'égard de tous les candidats

 

ALGER- Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine  Bedoui a souligné dimanche à Alger que son secteur agit de manière "impartiale et transparente" avec  tous les candidats aux élections législatives du 4 mai prochain.

 

Dans une déclaration à l'APS en marge des premières Assises nationales sur la micro-entreprise, M.Bedoui a souligné "l'impartialité de ses services à l'égard de tous les candidats aux prochaines  législatives conformément aux lois de la République".

 

Au sujet des candidats ayant remis en cause les motifs de rejet de leurs candidatures , le ministre  a précisé "nous appliquons la loi, ceux qui doutent de nos décisions peuvent saisir la justice,  celle-ci étant la juridiction compétente pour statuer dans ces questions".

 

Par ailleurs, M. Bedoui a appelé les citoyens à participer "massivement" aux prochaines  législatives.

samedi, 18 mars 2017 18:41  / APS

Abdelwahab Derbal: 700 mille radiations du fichier électoral national

Abdelwahab Derbal: 700 mille radiations du fichier électoral national

 

EL-OUED- Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a fait état, samedi à El-Oued, de 700.000 radiations du fichier électoral national, "une première…

 

EL-OUED- Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des  élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a fait état, samedi à El-Oued, de 700.000 radiations du  fichier électoral national, "une première dans lhistoire de lAlgérie indépendante".

Sexprimant lors dune rencontre avec les membres de la permanence de la HIISE de la wilaya  dEl-Oued, M. Derbal a indiqué que lassainissement du fichier électoral constitue une condition  essentielle pour assurer la transparence des résultats des élections législatives du 4 mai prochain.

La HIISE se dressera contre toute personne qui chercherait à  porter atteinte à lhonnêteté  des élections, car créée constitutionnellement pour faire face à toute tentative daltérer leur  probité, a souligné M. Derbal.

Il a, dans le même sillage, appelé les membres de la permanence de la HIISE à suivre toutes  les phases de lopération électorale, y compris le classement des listes de candidats.

Le président du HIISE, Abdelwahab Derbal, a inspecté le siège de la permanence de la HIISE  de la wilaya dEl-Oued et a eu une rencontre avec ses membres.

mercredi, 15 mars 2017 12:53 / APS  

Législatives 2017: la campagne électorale le 9 avril, appel à une large participation et au respect de la loi

Législatives 2017: la campagne électorale le 9 avril, appel à une large participation et au respect de la loi

ALGER - La campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain, prévue du 9 au 30 avril, verra la participation de 12.591 candidats, toutes tendances confondues, alors que les appels se multiplient pour une large participation des citoyens et pour le respect de la loi afin d'organiser des élections propres et crédibles.

 

Le nombre de candidats appelés à participer aux législatives est de 12.591 candidats inscrits sur 1.088 listes électorales, dont 797 représentant 63 partis politiques, 163 listes de candidats libres et 128 alliances.

 

En prévision de la campagne électorale, 4.734 espaces publics ont été réservés pour l'animation des meetings populaires, soit une augmentation de 388 espaces par rapport aux législatives de 2012.

 

A ce titre, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a appelé les partis politiques et la société civile à intensifier les campagnes de sensibilisation en vue d'une large participation des citoyens aux législatives.

 

Il a expliqué qu'il s'agit là d'une responsabilité collective qui incombe tant aux pouvoirs publics qu'aux partis politiques et à la société civile.

Concernant les éventuels dépassements pouvant survenir lors du processus électoral, le ministre a assuré que la justice prendra en charge tous les dépassements liés au cadre juridique régissant les élections législatives, tout en rappelant que la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a toute latitude d'"ouvrir des enquêtes en cas de dépassements".

 

Dans le même sens, les textes législatifs régissant l'ensemble du processus électoral prévoit une série de mesures afin que la campagne se déroule dans les "meilleures conditions, loin de toute forme d'insultes, d'invectives ou autres dépassements".

 

La loi organique relative au régime électoral de 2016 prévoit ainsi que "nul ne peut faire campagne en dehors de la période prévue par la loi".

L'article 175 interdit l'utilisation de langues étrangères durant la campagne électorale.

 

Il est énoncé également que l'utilisation d'un procédé publicitaire commercial à des fins de propagande durant la période de la campagne électorale, est interdite.

 

La loi met l'accent aussi sur le respect des modalités d'affichage sur les espaces publics réservés, interdisant toute autre forme de publicité, en dehors des emplacements réservés à cet effet.

 

La loi organique souligne, en outre, que "l'utilisation des biens ou moyens d'une personne morale privée ou publique, institution ou organisme public est interdite, sauf dispositions législatives expresses contraires".

 

Le texte de loi interdit, par ailleurs, "l'utilisation, sous quelle que forme que ce soit, des lieux de culte, des institutions et administrations publiques, ainsi que des établissements d'éducation, d'enseignement et de formation, quelle que soit leur nature ou appartenance, à des fins de propagande électorale".

 

Il stipule aussi que "tout candidat doit s'interdire tout geste, toute attitude, action ou autre comportement déloyal, injurieux, déshonorant, illégal ou immoral et veiller au bon déroulement de la campagne électorale", ajoutant que "l'usage malveillant des attributs de l'Etat est interdit".

 

          

Législatives 2017: Bensalah appelle à une participation "record" au prochain rendez-vous électoral

15 mar 2017

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah a appelé, mercredi à Alger, à doubler d'effort "pour inciter le citoyen à une participation record" aux prochaines élections législatives qui...

lire la suite

 

 

 

    

Législatives 2017 : l’étude des dossiers de candidatures prend fin ce mercredi à 00h00

15 mar 2017

National, Politique

 

 

 

L’étude des dossiers de candidatures aux prochaines législatives prendra fin, ce mercredi à 00h00, les listes de celles validées devant être...

Le président de la Haute Instance de surveillance des législatives : nous ne nous laisserons influencer ni par une autorité, ni par un parti politique

14 mar 2017

National, Société

 

 

Pour assurer la transparence et la crédibilité du scrutin du 4 mai prochain, la Haute Instance de surveillance des élections législative n’entend se...

Législatives 2017 : Messahel appelle à une forte participation de la communauté nationale à l'étranger

13 mar 2017

 

 

 

National, Politique

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union Africaine (UA) et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a appelé à une forte...

    

Ministère de l’Intérieur : la campagne électorale débutera le 9 avril prochain

13 mar 2017

 

 

 

National, Politique

« C’est le 27 mars que seront arrêtés tous les chiffres concernant les législatives de mai 2017 dont celles des listes de candidature à la députation...

Les législatives seront un test pour les médias dans le respect de l'éthique et de la déontologie

13 mar 2017

 

 

 

 

National, Politique

Les élections législatives du 4 mai prochain seront une "sorte de test" pour les médias algériens en matière de respect des règles de l'éthique et de...

Les prochaines échéances sont à même de consacrer le droit de la femme à la participation politique

08 mar 2017

National, Politique

 

 

 

 

La ministre de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la Femme, Mounia Meslem a affirmé mercredi à Alger que les prochaines...

1.088 listes déposées au niveau national et à l'étranger dont 164 indépendantes

06 mar 2017

National, Politique

 

Le nombre de listes déposées au niveau national et dans les représentations diplomatiques algériennes à l'étranger, en prévision des élections...

 

 

 

    

Législatives 2017 : le FLN, TAJ et le RND en tête des listes de candidatures suivis de 7 partis et une alliance

06 mar 2017

National, Politique

 

Suite à la clôture (dimanche à minuit, ndlr) du dépôt de listes électorales pour participer aux législatives de mai 2017, le ministère de l’Intérieur...

 

 

Hamid Grine : les législatives, une évaluation du professionnalisme des médias

06 mar 2017

 

National, Politique

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a estimé lundi à Mostaganem, que les prochaines législatives constitueront une occasion pour savoir si...

 

 

 

    

Législatives 2017 : fin dimanche à minuit du délai de dépôt des dossiers de candidature, Sellal réunit la commission nationale de préparation du scrutin

05 mar 2017

 

National, Politique

Le délai de dépôt des dossiers de candidature pour le scrutin législatif du 4 mai prochain prend fin aujourd'hui à minuit. Les partis et les...

Suite.....